pureté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin puritas.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
pureté puretés
/pyʁ.te/

pureté /pyʁ.te/ féminin

  1. Qualité d’une chose qui est pure et sans mélange.
    • Par le moyen du feu, on porte les métaux au plus haut degré de pureté dont ils soient susceptibles.
    • La pureté de l’air.
    • La pureté des eaux contribue beaucoup à la santé.
  2. (Figuré) Intégrité, droiture, innocence, exemption d’altération, de corruption, de souillure.
    • Hélène était arrivée à un âge où la pureté de l'âme porte à des rigidités qui dépassent la juste mesure dans laquelle doivent rester les sentiments. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
  3. (En particulier) Chasteté.
    • Les péchés contre la pureté.
    • Pureté angélique.
    • Pureté virginale.
    • La pureté du cœur et de l’esprit.
  4. (Style & langage) Exactitude dans le choix, l’emploi et l’arrangement des termes et des phrases.
    • Pureté de style, de diction, d’élocution.
    • Pureté d’expression.
    • Cet écrivain est d’une grande pureté.
    • Cette façon de parler est contre la pureté de la langue, du langage.
  5. (Par extension) Justesse et délicatesse, dans la littérature, dans les arts.
    • La pureté du goût.
  6. (Beaux-Arts) Correction, exactitude du trait.
    • Ce trait, ce dessin est d’une grande pureté.
    • La pureté de ces formes, de ces contours est ravissante.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]