renommée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Participe passé féminin substantivé de renommer → voir renom.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
renommée renommées
/ʁə.nɔ.me/

renommée féminin

  1. Renom, réputation.
    • L'anthroponymie, la renommée, le corps et son action sont exprimés de manière comparable au sein d'un même rang social. Tous les milieux utilisent les mêmes outils pour s'identifier, le nom, la fonction, la renommée, mais chacun en usent avec leurs propres champs lexicaux. (Carole Faucher, Décliner son identité à Paris du XIIIe au XVe siècle, 2008)
    • Le nom illustre que je porte, et auquel j’ai su donner le plus grand éclat, devient un titre de honte et de reproche ; je perds ma renommée, mon honneur et même la perspective d’une grandeur que les empereurs ont peine à atteindre. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Ils pensent en effet que le luxe vestimentaire est proportionnel à l'importance et à la renommée d'un individu. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Par extension) Le personnage qui jouit de cette renommée.
    • S’il est glorieux d’épouser une grande renommée, on s’aperçoit bientôt qu’un homme supérieur est, en tant qu’homme, semblable aux autres. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  3. Voix publique qui annonce quelque action, quelque évènement remarquable, qui répand l’éloge ou le blâme sur quelque personnage.
    • J’ai appris cette action, ce grand évènement par la renommée.
    • Je n’en fus instruit que par la renommée.
  4. (Mythologie) Être mythologique et allégorique, représenté sous les traits d’une déesse embouchant la trompette.
    • Selon les poètes, la renommée a cent yeux, autant de bouches et autant d’oreilles. - Il y avait à Athènes et à Rome un temple de la renommée. - Peindre une renommée.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

  • enquête de commune renommée (enquête ordonnée pour constater certains faits d’après la notoriété publique)
  • Employé en ce sens dans diverses locutions figurées du style oratoire et poétique :
    les cent bouches, les cent voix de la renommée.
    les trompettes de la renommée.
    La renommée vole en tous lieux.
    le vol de la renommée.
    Sur les ailes de la renommée.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe renommer
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
renommée

renommée /ʁə.nɔ.me/

  1. Participe passé féminin singulier de renommer.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]