saveur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin sapor (« goût, saveur »), de sapere, « avoir de la saveur » en parlant des choses, « avoir du goût, du discernement » en parlant des gens, et qui se retrouve dans savoir, savant, sage, etc.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
saveur saveurs
/sa.vœʁ/

saveur /sa.vœʁ/ féminin

  1. Qualité qui est l’objet du goût, impression produite sur les organes du goût et de l’olfaction.
    • A mesure que le rhum vieillit, il se colore, se brunit ; il prend, avec une odeur piquante, une saveur acre & desséchante, dont la nuance empyreumatique huileuse fait dire, à ceux qui n’y sont point accoutumés, que cette liqueur sent le vieux cuir. (Fourcroy & Vauquelin, Encyclopédie méthodique: Chimie et métallurgie, V. 6, p. 51, 1815)
    • Peu de consommateurs savent que les choux d'York, pain de sucre et cœur de bœuf, sont préférables sous le rapport de la saveur a toutes les autres espèces, quand on les laisse pommer complétement. (Johann Christian Ferdinand Hoefer, Dictionnaire théorique et pratique d'Agriculture et d'Horticulture, Firmin Didot, 1855, p.177)
    • Le sucre de raisin que l'on appelle aussi glucose, se rencontre dans les fruits sucrés qui présentent en même temps une saveur acide, comme les raisins, les groseilles, etc. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.120)
    • […], j’apprenais à goûter l’exquise saveur des chevrettes d’eau douce enveloppées dans des feuilles d’hibiscus et rôties sur des pierres rougies au feu, un mets digne des dieux. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Si monotone qu’en soit la rusticité, le plat ne manque pas de saveur, parfumé d’un lard si épais, si tendre qu’il ne laisse guère de cretons. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
    • En 2007, il s’est installé dans les murs de l’une des plus illustres saurisseries de Boulogne-sur-Mer pour fumer ses harengs dans des coresses, ces fours à bois qui ressemblent à de hautes armoires et où le poisson prend cette saveur et cet aspect inimitables que procure le lent fumage à l’ancienne (vingt-quatre à quarante-huit heures). (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, p.30-31)
  2. (Figuré) Vivacité ; piquant.
    • Il ne s'agit là que d'un fragment d'une longue déposition parmi trente-trois autres […]. Outre une saveur qu'il ne doit pas seulement à la gelée de groseille, ce texte offre l'avantage d'introduire doublement notre matière. (Jean-Paul Desaive, Délits sexuels et archives judiciaires (1690-1750) , Communications, 1987, vol.46, n°46, p.120)
  3. (Physique) Variété de certaines particules telles que les quarks ou les leptons.
    • On trouve le neutrino sous trois saveurs différentes : électronique, muonique et tauique.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]