sage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : saĝe, Säge, šáge, šą́ge, s’áge

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin populaire *sabius, de latin sapiens (« qui a du goût »), participe présent de sapĕre (« avoir de la saveur », « avoir du goût », « être dans son bon sens », « avoir du jugement », « s’y connaître »).
Pour une évolution phonétique similaire du latin au français : → voir rage.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sage sages
/saʒ/

sage /saʒ/ masculin et féminin identiques

  1. Qui est prudent, circonspect, judicieux ; qui a un sentiment juste des choses.
    • On donna une belle maison au pêcheur. Orcan fut condamné à lui payer une grosse somme et à lui rendre sa femme ; mais le pêcheur, devenu sage, ne prit que l'argent. (Voltaire, Zadig ou la Destinée, XIX. Les énigmes, 1748)
    • Or, tout sage et expérimenté qu’il était, Coligny n’avait pu tenir secrète une si entière confiance ; […]. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Je comprends que ce mythe de la grève générale froisse beaucoup de gens sages à cause de son caractère d'infinité ; […]. (Georges Sorel, Lettre à Daniel Halévy, 15 juillet 1907, dans Réflexions sur la violence, 1908)
    • Les gens sages approuveront cette conduite.
  2. Qui est modéré, retenu ; qui est maître de ses passions ; qui est réglé dans ses mœurs, dans sa conduite.
    • Nos pères étaient donc plus sages que nous lorsqu’ils repoussaient l’idée des courses. En 1820 il se présentait seulement sur nos hippodromes 120 concurrents se disputant 60 prix. (J. Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, 1868)
    • Il ne s’est point emporté, il a été fort sage dans cette occasion.
    • Après des années de dissipation, maintenant il est sage.
    • Montrez-vous le plus sage se dit à un homme qui a une querelle, pour l’engager à être modéré, à cesser le premier la dispute.
    • Soyez sage, soyez plus sage à l’avenir se dit, par manière d’avertissement, à une personne qui a commis quelque faute.
  3. (Vieilli) Qualifie une jeune fille ou une femme qui est chaste, pudique et une conduite irréprochable.
    • Cette jeune fille, cette femme a toujours été sage.
    • A ce moment-là, j'étais sage, Georges n'oserait pas dire le contraire et je pourrais, moi, lui rappeler des détails... (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, Gallimard, 1937. Ch. VIII)'
  4. Qualifie les actions, les paroles, etc., où la prudence ou la sagesse se fait remarquer.
    • Une sage conduite.
    • Un sage conseil.
    • Un esprit sage.
    • Une sage politique.
  5. (Familier) Qualifie un enfant qui n’est pas turbulent.
    • Cet enfant est sage, est bien sage, il n’est pas turbulent.
    • Il est sage comme une image.

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
sage sages
/saʒ/

sage /saʒ/ masculin et féminin identiques

  1. Celui qui est prudent, circonspect, judicieux.
    • Il est bien vrai que, dans les époques de trouble, les sages sont rarement écoutés. Les aveugles répètent le roi Lear. Ils se confient aux fous. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. (Absolument) (Vieilli) (Religion) Salomon, pour exprimer qu’il a mérité le nom de sage par excellence.
    • Le sage dit dans ses proverbes….
  3. Savant, philosophe.
    • Certain roi qui régnait sur les rives du Tage,
      Et que l'on surnomma le Sage,
      Non parce qu'il était prudent,
      Mais parce qu'il était savant.
      (Florian, Fables, livre troisième, VIII: Le roi Alphonse.)
    • Tout en continuant la menuiserie, je devins à Nazareth une sorte de sage qu'on venait consulter, en cachette du rabbi, lorsqu'on était aux prises avec les difficultés de la vie. (Eric-Emmanuel Schmitt, L'Évangile selon Pilate, Albin Michel, 2000. Prologue)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • sage sur Wikipédia Article sur Wikipédia
  • sage sur Wikiquote Article sur Wikiquote

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Allemand[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

sage /ˈzaː.ɡə/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de sagen.
  2. Première personne du singulier du subjonctif présent de sagen.
  3. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de sagen.

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

sage masculin

  1. Sage.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838-1844

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Nature Forme
Positif sage
Comparatif sager
Superlatif sagest

sage

  1. Raisonnable, sage, sensé.
  2. (Cuisine) Sauge.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]