baro

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Baro, Baró, báró, barò, baro-

Afar[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

baro \Prononciation ?\

  1. (Botanique) Poireau.

Bambara[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

baro \Prononciation ?\

  1. Conversation.

Apparentés étymologiques[modifier]

Italien[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin baro.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
baro
\ˈba.ro\
bari
\ˈba.ri\

baro \ˈba.ro\ masculin

  1. Tricheur.

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe barare
Indicatif Présent (io) baro
Imparfait
Passé simple
Futur simple

baro \ˈba.ro\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de barare.

Anagrammes[modifier]

Latin[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom 1) Apparenté à [1] bardus lui-même à brutus, → voir varo et Varro.
(Nom 2) Du grec ancien βαρύς, barús (« lourd ») selon Isidore (voir citation ci-dessous) ; du gotique baro (« homme ») → voir baron ; mot que Julius Pokorny apparente à fero.

Nom commun 1[modifier]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif baro baronēs
Vocatif baro baronēs
Accusatif baronem baronēs
Génitif baronis baronum
Datif baronī baronibus
Ablatif baronĕ baronibus

bāro \Prononciation ?\ masculin

  1. (Rare) Lourdaud, balourd.
    • haec cum loqueris, nos barones stupemus, tu videlicet tecum ipse rides, Cic. Fin. 2, 23, 76

Dérivés[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif baro baronēs
Vocatif baro baronēs
Accusatif baronem baronēs
Génitif baronis baronum
Datif baronī baronibus
Ablatif baronĕ baronibus

bāro \Prononciation ?\ masculin

  1. Mercenaire.
    • Mercennarii sunt qui serviunt accepta mercede. Idem et barones Graeco nomine, quod sint fortes in laboribus. βαρύς enim dicitur gravis, quod est fortis. (Isidore de Séville, Etymologiarum libri, IX, 4)
  2. Homme → voir vir en latin classique.
    • Si quis baronem ingenuum de via sua ostaverit aut inpinxerit. MALB. via lacina, hoc est D dinarios, qui faciunt solidos XV, culpabilis judicetur.
      Si quis mulierem ingenuam de via sua ostaverit aut inpixerit, MALB. machina, hoc est MDCCC dinarios, qui faciunt solidos XLV, culpabilis judicetur.
      (Lex Salica)
      Celui qui se sera opposé au passage d’un homme, ou aura embarrassé sa marche, sera condamné à payer 600 deniers, ou 15 sous d’or.
      Celui qui se sera opposé au passage d’une femme libre, ou aura embarrassé sa marche, sera condamné à payer 1.800 deniers, ou 45 sous d’or. (traduction)

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]