poireau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Anciennement por, puis porreau, du latin porrum. L’altération de porreau en poireau s’est d'abord produite dans la région parisienne, probablement sous l’influence du mot poire ; mais porreau est encore vivant dans les parlers régionaux[1].
(Militaire) Légume aux cheveux blanc et à la queue verte[2].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
poireau poireaux
\pwa.ʁo\
Des poireaux. (1)

poireau \pwa.ʁo\ masculin

  1. (Botanique) Légume à feuilles longues et vertes, cultivées pour son pied blanc comestible.
    • Épluchez une grande quantité de poireaux, coupez en quatre, supprimez le vert, lavez, faites blanchir à l'eau bouillante. — (Catherine de Bonnechère, La cuisine du siècle, 1900)
    • Ce jour-là, en arrivant à la Souleiade, la vieille Mme Rougon aperçut Martine dans le potager, en train de planter des poireaux — (Émile Zola, Le Docteur Pascal, chap. 7)
    • Le poireau se sème à la volée dès la fin de mars. — (Félix Boncenne, Cours élémentaire d'horticulture, 1861)
    • On entendait, sur le pavé, le craquement des roues des hautes charrettes chargées de choux, de navets, de poireaux, de carottes. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • À soixante-dix ans, Louise parlait encore de la salade de poireaux qu’on leur avait servie dans un buffet de gare : « Il prenait tout le blanc et me laissait le vert. » — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 12.)
  2. (Familier) Médaille du Mérite agricole.
  3. (Populaire) Verrue, excroissance présente sur la peau des hommes ou de certains animaux.
    • Avoir les mains pleines de poireaux.
    • Un cheval qui a des poireaux aux jambes. Un petit chien qui a des poireaux aux joues.
  4. (Au singulier) (Argot) État lorsque l’on attend ; temps qui passe durant cet état[3].
    • — Une plombe et mèche de poireau ! Pas un laune alentoire… j’vois qu’tringle comme pante, et la neuille qui s’débine !…
      — Calletez, v’la un gnière qui rapplique ! Planque toi, contre le bouclard, j’vais l’faire moi-même, et gâfe bien. Si l’gonse se r’biffe prends ta rallonge, on le refroidit ! En cas d’pet, on s’déhotte, et randève à la piôle pour le pied.
      — (Napoléon Hayard, Dictionnaire Argot-Français, Paris, La Maison Hayard, 1907, page 8)
  5. (Argot) Officier général.

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

État ou temps écoulé lorsqu’on attend 

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus poireau figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : légume.

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Adjectif [modifier le wikicode]

poireau \pwa.ʁo\ invariable

  1. De la couleur vert doux des feuilles des poireaux. #4CA66B

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • poireau sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]