chantepleure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : chantepleuré

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Composé de chanter et pleurer à cause du murmure que fait entendre le liquide en s’écoulant[1].

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
chantepleure chantepleures
\ʃɑ̃t.plœʁ\

chantepleure \ʃɑ̃t.plœʁ\ féminin

  1. Sorte d’entonnoir qui a un long tuyau percé de trous pour faire couler les liquides dans un tonneau sans les troubler.
    • Depuis deux jours on m’entretient
      Pour savoir d’où vient chantepleure ;
      Du chagrin que j’en ai, je meure,
      Si je savais d’où ce mot vient,
      Je l’y renverrais tout à l’heure.
      (Le Chevalier de Cailly)
  2. Fente dans un mur de clôture ou de terrasse pour le passage des eaux, barbacane.
  3. Robinet d’un tonneau à vin, à cidre ou à bière.
    Chantepleure de tonneau en laiton.
    • Dans l’ombre, il savait où se trouvait le puise-bois. C’était une grosse écuelle creusée dans un billot de bouleau. Il la mit sous la chantepleure et il la remplit. Il but à même. Le goût de blé, et de terre descendit dans son ventre. Dans sa bouche, il eut le goût du vin. C’était son vin. (Jean Giono, Que ma joie demeure)
  4. Arrosoir de jardinier, à queue longue et étroite.
  5. Rigole ouverte dans la berge d’une rivière.
  6. Sorte de tonneau dans lequel on foule, en certains vignobles, le raisin avant de le descendre dans la cuve.
  7. Pipette, tastevin.
    • Auprès de chaque cuvée, un vigneron se tient, avec, au poing, la « chantepleure », ou « chantefleure », ou « tastevin », c’est-à-dire la pipette de verre que l’on plonge dans le fût par la bonde. Les tasses d’argent ouvragé, jusqu’alors soigneusement enveloppées d’un linge fin, sortent des poches, et se tendent vers les chantepleures. (Académie de Mâcon. Société des Arts, Sciences, Belles-lettres, Archéologie, Agriculture et Encouragement au Bien de Saône-et-Loire, Annales, 1921)
    • La chantepleure […] est un instrument qui sert a puiser du vin dans un tonneau sans troubler ce liquide. Il est forme d’une espèce de cylindre creux qui porte à ses extrémités deux ouvertures. Quand on le plonge dans une liqueur, elle y monte à la même hauteur que dans le réservoir, et demeure suspendue dans ce tube lorsqu’on a soin de fermer l’orifice supérieur en le tirant hors du vase. (Pierre Jacotot, Cours de physique expérimentale et de chimie)
  8. Siphon, transvaseur, tuyau.
    • On place la chantepleure devant le bondon de la cuve, et l’on se sert, pour chasser le bouchon de liège, d’une broche de bois qui entre dans le trou de la chantepleure ; cette broche de bois se nomme lancette. (Manuel du Cirier)
    • La matière broyée sous des meules à l’eau, est soutirée par des chantepleures et reçue dans des cuves munies de robinets à différentes, hauteurs. (Encyclopédie du commerçant : fabrication de l’Azur)
  9. (Poésie) (Rare) (Figuré) Tristesse.
    • Dans la clairière d’une enfance
      Où la chantepleure a pris voix
      Comment oublier son regard
      Qu’on voyait parfois
      La tristesse embrumer.
      (Revue « Poésie présente  », numéro 97, 1995)

Variantes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe chantepleurer
Indicatif Présent je chantepleure
il/elle/on chantepleure
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je chantepleure
qu’il/elle/on chantepleure
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
chantepleure

chantepleure \ʃɑ̃t.plœʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de chantepleurer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de chantepleurer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de chantepleurer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de chantepleurer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de chantepleurer.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]