chicot

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Avec le suffixe -ot, d’une onomatopée tchic exprimant quelque chose de petit, de cassé → voir chicaner et chiche[1]. Certains font remonter cette onomatopée au latin ciccum (« petit rien »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chicot chicots
\ʃi.ko\
Armoiries avec 3 chicots (sens héraldique)

chicot \ʃi.ko\ masculin

  1. Ce qui reste hors de terre d’un arbre cassé par le vent ou coupé.
    • Quelques troncs verts avaient été coupés et utilisés comme pièces de charpente ; des chicots secs, sciés et fendus, avaient alimenté tout un hiver le grand poêle de fonte ; mais le sol était encore recouvert d’un chaos de souches, de racines entremêlées, d’arbres couchés à terre, trop pourris pour brûler, d’autres arbres morts mais toujours debout au milieu d’un taillis d’aunes. — (Louis Hémon, Maria Chapdelaine, J.-A. LeFebvre, Montréal, 1916)
    • Des pignons s’effritent comme de vieux chicots, une étable n’est plus qu’un amas de pierrailles. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Ici et là, la serpe légère a tranché une gaule trop hardie et qui obstrue le ciel, amputé un chicot qui pourrait servir de perchoir. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Au tournant d’un virage en coude, des baraques délabrées et abandonnées, quelques carcasses de voitures rouillées, des chaloupes trouées, des chicots d’arbres morts dans le marais. — (Étienne Leblanc, En Louisiane, les réfugiés climatiques de l'Isle de Jean Charles, radio-canada.ca, 28 février 2021)
  2. (Héraldique) Meuble représentant un tronc d’arbre écoté dans les armoiries. Il est généralement représenté sans racines ni faîte avec des couples de branches coupées disposées de part et d’autre du tronc de manière symétrique. Il est représenté en pal sinon, on doit préciser sa position. À rapprocher de écot.
    • D’azur aux trois chicots d’argent posés en fasce et rangés en pal, qui est de la commune de Saint-Arnoult de Seine-Maritime → voir illustration « armoiries avec 3 chicots »
  3. (Par extension) Petit morceau de bois rompu.
    • Les gardes veillent encore et enjoignent aux facteurs de veiller à ce que dans un temps de neige, les ouvriers dégarnissent bien les souches, pour ne pas faire une mauvaise coupe, et à ce qu’ils aient également l’attention de bien débuissonner, et de ne pas laisser de vieux chicots ni estocs. — (Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies, tome III, ouvrage collectif, 1803)
  4. (Par extension) (Médecine vétérinaire) Blessure du pied, faite par un chicot.
  5. (Figuré) Morceau qui reste d’une dent rompue.
    • Il y avait des expositions de dents de toutes espèces, des blanches, des jaunes, des bleuâtres, des noires, des chicots de toutes formes, les uns débordant sur la lèvre, les autres battant en retraite dans les gencives. — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
    • Mais le couteau, plus étroit que la masse qui sert à en assurer la chute, offre l'apparence dérisoire d'un taille-crayons; mieux, d'un chicot tranchant qui meublerait à lui seul la mâchoire d'un requin. — (Georges Arnaud, Prisons 53, Paris : Éditions R. Julliard, 1953, page 57)
    • L’idée de pouvoir respirer lui permettait de lutter victorieusement contre l’affreuse grimace de cette bouche qui dévoilait jusqu’à la gencive ses chicots et ses dents pourries. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 38)
  6. (Figuré) Ce qui reste à la base des anciens murs d’un édifice.
    • Le lieu, quoique très abrité par les frondaisons, était cependant aéré des vents du nord. Il avait, dans le temps, contenu une bergerie dont il restait encore quelques chicots de murs. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 282)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]