commandeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de commander avec le suffixe -eur.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin commandeur
\kɔ.mɑ̃.dœʁ\

commandeurs
\kɔ.mɑ̃.dœʁ\
Féminin commandeuse
\kɔ.mɑ̃.døz\
commandeuses
\kɔ.mɑ̃.døz\

commandeur \kɔ.mɑ̃.dœʁ\

  1. Qui commande.
    • Des bonnes sœurs blanches glissent silencieuses sur le carrelage brillant; leur visage de plâtre semble déjà statufié dans une sainteté aux lèvres minces à la Pie XII, une béatitude revêche, commandeuse, efficace. — (Catherine de Prémonville, Jamais sans Jules, 1968)
  2. Qui passe commande.
    • Pour l'aristocrate de papier et la parvenue d'épicerie. Hier crève-misère, aujourd'hui commandeuse de robes. — (Paula Jacques, Lumière de l'œil, 1980)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
commandeur commandeurs
\kɔ.mɑ̃.dœʁ\

commandeur \kɔ.mɑ̃.dœʁ\ masculin (pour une femme on dit : commandeuse)

  1. Personne qui commande, commandant.
    • Le commandeur des Nègres, un fouet à la main, […] lui prescrivit de sarcler les herbes dans une plantation de maïs. — (François-René de Chateaubriand, Les Natchez, 1826)
    • Grand commandeur, titre correspondant à l'un des grades les plus élevés de la hiérarchie maçonnique.
    • Olympe de Gouges, je l’aime bien, La Déclaration des Droits de la Femme est tout à la fois un texte et un acte politique majeurs, mais il faut aussi le reconnaître, Olympe de Gouges est devenue une tarte à la crème, la féministe révolutionnaire, la statue de la commandeuse derrière laquelle se cachent ceux qui veulent se donner l’air de s’intéresser à la condition des femmes tout en ne regardant pas celles qui sont sur leur nez. — (« Entrée au Panthéon / misogynie ordinaire », 2013)
  2. Grade honorifique dans certains ordres.
    • Dans l’ordre de la Légion d’honneur, le grade de commandeur est le troisième.
    • Commandeur de l’ordre du Bain (Angleterre).
  3. Chevalier d’un ordre militaire ou hospitalier, pourvu d’une commanderie.
    • Commandeur de Malte.
    • Commandeur de Saint-Lazare.
    • Commandeur de l’ordre Teutonique.
  4. (Arts) Personnage du Don Juan de Molière ou de Mozart.
    • La statue du commandeur.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]