déconner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De con.

Verbe [modifier le wikicode]

déconner de.kɔ.ne intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) (Vulgaire) Se retirer du con (du sexe) d’une femme, une fois l’acte sexuel accompli.
  2. (Populaire) Faire ou dire des bêtises, des conneries.
    • Tu as trop bu pour conduire, ne déconne pas !
    • Tu déconnes à plein tube !
  3. (Populaire) S’amuser, oublier les bonnes manières, se défouler.
    • On a déconné toute la soirée.
    • Ce qui compte, c’est de « se dire bonjour, taper une soirée, déconner sur Facebook » — (Stéphanie Maurice, La passion du tuning, Seuil, 2015, coll. Raconter la vie, p. 39.)
  4. (Populaire) Plaisanter.
    • […] : la plaque tectonique de droite qui recouvre la télé depuis 1995 au moins s'est effondrée. Enfin presque, pasque faut pas déconner non plus. — (Raphaël Garrigos & Isabelle Roberts, Cire-pompes et circonstances, dans Libération (journal) des 10 & 11 mars 2012, p.XVI)
    • Sans déconner ! Exprime l’étonnement.
    • Sans déconner ? Pour vérifier qu’on a bien compris ou que l’interlocuteur parle bien sérieusement.
  5. (Populaire) Ne pas fonctionner, avoir un défaut.
    • Mon ordinateur déconne une fois de plus.

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]