dais

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : daïs

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin discus (« disque, plateau »). C’est ce dernier sens qui donnera au XIIe siècle le mot dais (« table d’honneur »). Ces tables étant généralement surmontées d’une tenture, ce mot fut assimilé au toit ou plafond (dois au XIVe siècle, puis ders au XVIe siècle). De là est resté le sens de « tenture servant de toit ».

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
dais
\dɛ\

dais \dɛ\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. Ouvrage de bois, de tenture, etc., fait dans l’ancienne forme des ciels de lit et que l’on met en hauteur, au-dessus d’un maitre-autel, d’une chaire à prêcher, d’un trône, de la place où siègent, dans les occasions solennelles, certains personnages éminents, etc.
  2. (Religion catholique) Poêle soutenu de deux ou de quatre petits montants, sous lequel les prêtres catholiques portent le Saint-Sacrement, surtout dans les processions.
    • Marcher sous un dais.
  3. (Figuré) Chose qui couvre, : toit, ciel, etc.
    • Les matinées de brouillard, un ciel d’une clarté faible, des nuées courant près de la terre sous un dais grisâtre convenaient aux phases de sa maladie morale. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Mais soudain, au bord occidental de l’immense dais noir, le soleil couchant reparaît un instant, sanglant, embrasant le camp entier d’une lueur surnaturelle. Les tentes semblent flamber, toutes rouges entre la plaine d’un vert invraisemblable et les nuages violacés […] (Frédéric Weisgerber, Trois Mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Ernest Leroux, Paris, 1904, p. 154)
    • Amis reposons-nous sur ce siège sauvage,
      Sous ce dais qu’ont formé la mousse et le feuillage.
      (Voltaire, Les Scythes, acte 1, scène 3 — cité par Littré)
  4. (Automobile) Toit démontable que l’on met sur les voitures découvertes.

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • dais sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin discus.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

dais \Prononciation ?\ masculin

  1. Frange, bordure.
    • Avec escus creux garnis de longs dais.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Portans escus sans dais.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  2. Table, table d’honneur.
    • Puis est ens el palais entrés,
      U li disners est aprestés,
      Et beaus et rices et cortois,
      Et il se vait seïr al dois.
      (Partonop. V)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Et à curt esteras, et à mun deis tuz jurs mangeras. (Rois, 150)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du moyen anglais deis, de l’ancien français deis, dois, du latin discus.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

dais \ˈdeɪ.ɪs\, \ˈdeɪ.əs\ (Royaume-Uni), \ˈdeɪ.ɪs\, \ˈdeɪ.əs\, {{pron|ˈdaɪ.ɪs/ (États-Unis) (pluriel daises)

  1. Dais.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]