fiu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : fiú

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

fiu

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 des langues finno-ougriennes.

Références[modifier le wikicode]

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunt du tahitien fiu du même sens.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
fiu
\fju\

fiu \fju\ masculin invariable

  1. (Polynésie française) (Populaire) Nonchalance, détachement causé par des états d’âme ; il exprime non-seulement ce sentiment de lassitude, de dégout, d’ennui mais aussi la langueur, le manque de volonté, de force, d’entrain, le rejet, l’envie de tout plaquer, le ras-le-bol qu’il génère.
    • Mais le succès de ce parti, pour l’essentiel composé de transfuges du Tahoera’a, est surtout l’expression d’un "fiu" général envers les crises et caprices d’un Gaston Flosse qui a prouvé qu’il est prêt à tout, même à faire élire un président indépendantiste pour, soit régler des comptes, soit satisfaire ses ambitions mégalomanes. — (Alex W. du Prel, http://www.tahiti-pacifique.com, numéro 202, février 2008)
    • Fiu de la politique qui traine des casseroles : les condamnations judiciaires des anciens tenants du pouvoir viennent ternir un peu plus une classe politique épuisée et discréditée. — (Teaki Dupont-Teikivaeoho, www.tahiti-infos.com, 5 Octobre 2011)

Notes[modifier le wikicode]

Le fiu est propre à la culture tahitienne, il présente des analogies avec le spleen anglais et la saudade portugaise.
L’ancienne miss France Mareva Galanter, d’origine tahitienne, a été l’une des premières à introduire cette notion qui demeure quasi inconnue en France métropolitaine.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Invariable
fiu
\fju\

fiu \fju\ masculin invariable

  1. (Polynésie française) Relatif à ce sentiment de fiu et à ses réactions.
    • Les secrétaires de la haute-administration qui sont loin d’être écroulées sous le travail, non pas parce que leurs chefs sont exigeants mais tout simplement parce qu’elles sont "fiu" (=lasse), un argument auquel les supérieurs hiérarchiques sont sensibles. — (Francis Cheung, Tahiti et ses îles, édition L’Harmattan, 1998, page 415)
    • Les foyers sont fiu d’avoir de l’eau chocolatée au robinet. — (www.ladepeche.pf, 11 juin 2012)
    • Si le maçon est fiu, il s’arrêtera de travailler pour quelques jours ou pour plusieurs semaines. — (argoul, Le mal au paradis sur le blog de argoul, 29 mai 2011)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin filius.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fiu
[ˈfjew]
fius
[ˈfjew]

fiu [ˈfjew]

  1. (provençal) Fils.

Variantes dialectales[modifier le wikicode]

Roumain[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin filius.

Nom commun [modifier le wikicode]

masculin Singulier Pluriel
cas non articulé articulé non articulé articulé
Nominatif
Accusatif
fiu fiul fii fiii
Datif
Génitif
fiu fiului fii fiilor
Vocatif fiule fiilor

fiu \ˈfju\ masculin (pour une femme on dit : fiică) singulier

  1. Descendant mâle, fils.
  2. Membre d’une collectivité, généralement religieuse, fils.

Dérivés[modifier le wikicode]

Tahitien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

fiu \Prononciation ?\

  1. Fiu.

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

  • Français : fiu

Adjectif [modifier le wikicode]

fiu \Prononciation ?\

  1. Fiu.

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

  • Français : fiu