frayer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin fricare (« frotter »).

Verbe 1[modifier]

frayer \fʁɛ.je\ ou \fʁe.je\ transitif 1er groupe (conjugaison) (Pronominal : se frayer) (pronominal : se frayer)

  1. Rendre praticable, en parlant d’un chemin, d’une route ; en écarter les obstacles.
  2. (Par extension) Faciliter l’accès ou l’accession à quelque chose.
    • Belle mentalité : je lui ai frayé le chemin à la présidence et maintenant, il me critique publiquement !
  3. Frôler, frotter contre quelque chose, toucher légèrement quelque chose en passant.
    1. (En particulier) (Arts) Frotter une lame à l’émeri pour y faire disparaître les raies qu’y a faites la meule.
    2. (En particulier) (Chasse) Frotter ses bois pour en faire tomber le velours qui se desquame.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Verbe 2[modifier]

frayer \fʁɛ.je\ ou \fʁe.je\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Littéraire) Fréquenter, avoir des relations suivies ; se convenir mutuellement.
    • On le croit fier parce qu’il ne fraie avec personne, en fait, il est timide.
  2. (Ichtyologie) Se reproduire, en parlant des poissons.
    1. (En particulier) Déposer ses œufs, en parlant de la femelle qui les émet souvent en se frottant contre le sable.
    2. (En particulier) Féconder ces œufs, en parlant du mâle.
  3. (Numismatique) S’user, en parlant des pièces de monnaie.

Prononciation[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier]

frayer \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Variante de fraier.

Références[modifier]