interdit

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : interdît

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin interdictum, participe passé de interdicere qui a donné interdire.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin interdit
/ɛ̃.tɛʁ.di/
interdits
/ɛ̃.tɛʁ.di/
Féminin interdite
/ɛ̃.tɛʁ.dit/
interdites
/ɛ̃.tɛʁ.dit/

interdit /ɛ̃.tɛʁ.di/

  1. Défendu par la loi, ou par la morale.
    • Accès, stationnement interdit. Pêche, chasse interdite. Reproduction interdite. Prêtre interdit.
  2. (Littéraire) Fortement troublé, paralysé par la stupeur.
    • En le voyant, Fourbel demeura interdit. (Camille Régnault, Un cadavre de trop, in Nouvelles policières, éditions Balthazar, avril 2003)
    • Je touchais à ma conclusion quand le mot eut le malheur de me manquer, l’absence atteignit bientôt jusqu’à l’idée, et me voilà muet, interdit, sans plus savoir ni ce que je voulais, ni même où j’étais.
    • Done Elvire : Voilà comme il faut vous défendre, et non pas être interdit comme vous êtes. (Molière, Don Juan, acte I scène III)

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
interdit interdits
/ɛ̃.tɛʁ.di/

interdit /ɛ̃.tɛʁ.di/ masculin

  1. Quelque chose ou quelqu’un interdit de quelque chose.
    • Il sera pourvu à la nomination d’un tuteur et d’un subrogé tuteur à l’interdit, suivant les règles prescrites au titre de la minorité, de la tutelle et de l’émancipation (Code civil, 1804, art. 505, p. 93). Le préfet a la surveillance des interdits de séjour dans les localités interdites à titre général, et dans celles interdites à titre particulier.
  2. (Religion) Ensemble de règles auxquelles sont soumises les ouailles.
    • Depuis Michelet, on a aussi, bien souvent, incriminé l’influence exercée par le prêtre sur le comportement des épouses; […]. En multipliant les interdits, il gênait l’épanouissement du plaisir des couples, quelle qu’ait pu être la valeur érotique de la transgression. (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978)
  3. (Religion) (Discipline ecclésiastique) Sentence qui défend à un ecclésiastique en particulier l’exercice des ordres sacrés, ou à tout ecclésiastique la célébration des sacrements et du service divin dans les lieux marqués par la sentence.
    • Prononcer l’interdit.
  4. (Religion) Censure prononcée par une autorité ecclésiastique (le pape ou l’évêque) contre une personne, un groupe de personnes, une localité.
    • Encourir l’interdit ; frapper d’interdit ; fulminer un interdit ; lancer l’interdit sur qqn, sur une ville ; lever l’interdit.
    • Il fallait faire cesser le culte, fermer les portes des temples, mettre les églises en interdit, ordonner aux prêtres de ne plus administrer les sacrements.
  5. (Religion) (Par analogie) (Plus rare) Sentence proclamée par un groupe religieux contre un autre groupe soupçonné d’hérésie.
    • Les partisans de Maïmonide répliquèrent à l’interdit prononcé par les « littéralistes » en lançant, à leur tour, l’excommunication contre les auteurs de l’interdit. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe interdire
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
interdit
Indicatif Présent
il/elle/on interdit
Imparfait
Passé simple
il/elle/on interdit
Futur simple

interdit /ɛ̃.tɛʁ.di/

  1. Participe passé masculin singulier de interdire.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de interdire.
  3. Troisième personne du singulier du passé simple de interdire.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]