mûre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : mure, muré

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin mora

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mûre mûres
\myʁ\
Des mûres d'un mûrier noir. (1)
mûres (2) de la ronce commune.

mûre \myʁ\ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. Fruit composé comestible des mûriers (Morus) de couleur d’abord blanchâtre, puis rouge et enfin noire à maturité. Il est composé de petites baies globuleuses formées par le périanthe devenu charnu et portant un petit akène qui est le vrai fruit, et accolées les unes aux autres en épi.
    • À la saison des mûres, il montait sur l’arbre pour emplir son mouchoir de fruits savoureux. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
  2. (Par analogie) Fruit multiple comestible de plusieurs espèces de ronces (Rubus spp.), très ressemblant à celui du mûrier.
    • Il mangea quelques mûres qu'il trouva dans les ronces de la lisière, après quoi il chercha à s'orienter. — (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
  3. (Héraldique) Utilisé dans l’expression de mûre.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

(orthographe traditionnelle)
Singulier Pluriel
Masculin mûr
\myʁ\

mûrs
\myʁ\
Féminin mûre
\myʁ\
mûres
\myʁ\

mûre \myʁ\ (orthographe traditionnelle) féminin

  1. Féminin singulier de mûr.
    • Décidément, peuples civilisés, vous êtes ou de fiers coquins ou de grands imbéciles : de fiers coquins, si c’est sciemment et après mûre délibération que vous dépensez votre temps, votre or et votre génie pour trouver les meilleurs moyens d’assassiner et de massacrer le plus promptement possible le plus grand nombre de vos semblables ; mais vous n’êtes que de grands imbéciles, si vous qui souffrez de la guerre, vous ne voulez pas tuer la guerre. — (Joseph Boniface, La Belgique indépendante: de la neutralité armée, Bruxelles & Leipzig : chez A. Lacroix, Verboeckhoven & Cie, 1861, page 30)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • mûre sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]