tanner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dénominal de tan [1] et -er, voir l’occitan tanar, de même sens.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

tanner /ta.ne/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Préparer les cuirs avec du tan ou du tanin pour les rendre imputrescibles.
    • Tanner le cuir.
  2. (Figuré) Fatiguer, ennuyer.
    • Tanner le cul, les fesses, le cuir de quelqu’un.
    • On lui avait infligé huit jours (…) pour s'être fait tanner le cuir par un gars qu'il ne voulait pas nommer. (France, 1907)
    • C’est un homme qui me tanne.
  3. Rosser, battre.
    • Le cheval maintenant hennissait à la tremblade : on le tannait à coups de pied dans le ventre. (Giono, Gd troupeau, 1931, p. 94)
    • Il s'est fait tanner

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

tanner /Prononciation ?/ transitif (conjugaison)

  1. Variante de taner.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle tanner 1881, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Forme d’adjectif[modifier | modifier le wikicode]

tanner /Prononciation ?/

  1. Comparatif de tan.