cul

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : cúl, čul

Conventions internationales[modifier]

Symbole [modifier]

cul

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du culina.

Références[modifier]

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin culus (« fesses »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
cul culs
\ky\
Un cul

cul \ky\ masculin

  1. (Populaire) (Argot) Le derrière d’un humain, ses fesses.
    • En effet, le prince Vibescu marchait comme on croit à Bucarest que marchent les Français, c'est-à-dire à tout petits pas pressés et en tortillant le cul. C'est charmant ! — (Guillaume Apollinaire, Les Onze Mille Verges)
    • Le régiment était composé de deux mille hommes; cela lui composa quatre mille coups de baguette, qui, depuis la nuque du cou jusqu'au cul, lui découvrirent les muscles et les nerfs. — (Voltaire, Candide)
    • Ils décapitaient leurs ennemis et avaient inventé aussi la tradition du mooning, qui consistait à montrer son cul et qu'ils utilisèrent la première fois pour insulter les missionnaires espagnols. — (Carl Hiaasen, Presse-people, Éditions des Deux Terres, 2012)
    • La priorité chez eux était la chute de rein. Le cul quoi ! Et sur ce sujet, leur sévérité était impardonnable. Ils ne supportaient pas la moindre stéatopygie. Fusse-t-elle légère. — (Laurent Leonard, Les occis-morts, vol.1 : Blanc nocturne, BoD-Books on Demand 2016, p.31)
  2. (Vulgaire) Anus.
    • Il s’est mis un suppositoire dans le cul.
  3. (Vulgaire) Le sexe en général.
    • Une histoire de cul.
  4. (Argot) (Idiotisme) Pornographie.
    • Il ne pense qu’au cul.
    • Il passe son temps à regarder des films de cul.
  5. (Figuré) Le dessous d’un objet, sur lequel généralement il repose, ou, sa partie arrière.
    • Cependant, il se tortillait sur la banquette et, de sa lourde main ornée d’une chevalière et d’un assez joli brillant, promenait le cul de son verre sur le marbre de la table, […]. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Un cul de bouteille.
    • Le cul d’un chariot.
  6. (Argot) (Vulgaire) (France) (Belgique) De la (bonne) chance.
    • Tu as encore gagné, tu as trop de cul.

Synonymes[modifier]

Activité sexuelle, pornographie
baise, braguette, cuisse, fesse (Québec)
Le dessous d’un objet, ou sa partie arrière
fondement
De la bonne chance
bol
choune (Vulgaire)
chatte (Vulgaire)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Aide sur le thésaurus cul figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bouteille.

Homophones[modifier]

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
cul culs
\ky\

cul \ky\ masculin et féminin identiques

  1. (Argot) (Idiotisme) Stupide.
    • Qu’il est cul !

Synonymes[modifier]

Anagrammes[modifier]

Prononciation[modifier]

  • \ky\
  • France  : écouter « cul [ky] »

Voir aussi[modifier]

  • cul sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin culus.

Nom commun [modifier]

cul masculin

  1. (Anatomie) Cul, derrière.

Références[modifier]

Ancien occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Du latin culus.

Nom commun [modifier]

cul masculin

  1. (Anatomie) Cul, derrière.

Dérivés[modifier]

Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Catalan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin culus.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
cul
\Prononciation ?\
culs
\Prononciation ?\

cul \ˈkul\ masculin

  1. Croupe, cul.
  2. Derrière.

Gallois[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier]

cul

  1. Étroit.

Tchèque[modifier]

Forme de verbe [modifier]

cul \Prononciation ?\

  1. Deuxième personne du singulier de l’impératif de culit.

Anagrammes[modifier]