verge

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : vergé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Vers 1100) Du latin virga (« branche »). Le sens d’« organe sexuel masculin » apparaît au XIIIe siècle. Le sens d’unité de longueur de trois pieds apparaît en 1760 au Canada.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
verge verges
\vɛʁʒ\
Maître d’école, une poignée de verges à la main.

verge \vɛʁʒ\ féminin

  1. Baguette longue et flexible, de bois ou de métal.
    • Il avait une verge à la main.
  2. (Au pluriel) Menus brins de bouleau, de genêt, d’osier, etc. liés ensemble avec lesquels on fouette ou fustige.
    • Oscar Robertovitch tenait toujours des verges à la main ; mais, autant que je me rappelle, jamais ces verges n'ont touché un élève. En revanche, il tapait toujours sur la chaire et sur les bancs et proférait des menaces : […]. — (Sigismond Librovitch, Sur les Bancs : Souvenirs d'un écolier russe, adapté du russe par Léon Golschmann & Ernest Jaubert, Paris : librairie Larousse, s.d. (vers 1894), p. 8)
    • Jésus-Christ ayant été battu de verges, couronné d’épines et revêtu d’une casaque de pourpre, fut présenté aux Juifs par Pilate. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
  3. Baguette, ordinairement garnie d’ivoire ou d’argent, qui est l’insigne des fonctions des bedeaux et de certains huissiers.
  4. (Par analogie) (Anatomie) Organe sexuel masculin ; pénis.
    • Dans la plupart des rongeurs , la verge se retourne aussi du côté de l'anus, étant en repos; l'érection seule la redresse en avant. Chez les marsupiaux, comme les didelphes et les kanguroos , le scrotum ou les testicules sont situés en devant, et leur verge est placée derrière , contre l'ordinaire des autres mammifères. Les animaux dont la verge est la plus longue sont les solipèdes, plusieurs pachydermes et les ruminans ; elle est grande aussi dans les marsouins et les autres cétacés. — (Virey, « Verge », dans le Nouveau dictionnaire d'histoire naturelle appliquée aux arts, à l'agriculture, à l'économie rurale et domestique, à la médecine, vol. 35, Paris : chez Deterville, 1819, p. 409)
    • La verge ou le pénis termine l’appareil générateur de l’homme. — (Marie François Xavier Bichat, Traité d’anatomie descriptive, volume 5, J.-A. Brosson et Chaudé, 1823, page 208)
  5. (Histoire) Sorte d’épée utilisée au Moyen Âge.
  6. (Bijouterie) (Vieilli) Anneau sans chaton.
  7. (Marine) Pièce droite qui réunit les pattes de l’ancre à l’organeau.
    • Une première solution a été de couler dans un moule disposé au sol un jas de plomb copié sur celui de pierre (…) et d'utiliser une ancre en bois de construction soignée avec double verge et double bras. Mais le poids très important de cet objet a dû rapidement provoquer la rupture des liens fragiles retenant les deux moitiés de la verge. — (Jacques Gay, Six millénaires d'histoire des ancres, Presses de Paris-Sorbonne, 1997, p. 48)
  8. (Métrologie) Ancienne mesure agraire française valant le quart d’un arpent.
  9. (Métrologie) Yard. Unité de mesure de la distance ou de la longueur (système impérial britannique), valant trois pieds, encore utilisée aux États-Unis, définie comme exactement 0,9144 mètre depuis 1959. Le symbole est yd (international) ou vg (au Canada francophone).
    • Plusieurs sauvages gravirent la hauteur jusqu’à quelques verges de nous. — (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, tome 1, 1830)
    • Acheter du tissu à la verge.
  10. (Pyrotechnique) Baguette à laquelle on attache une fusée volante.
    • La Fusée en partant ne fait aucun effort par enbas ; ainsi on ne doit pas craindre que la verge de fer ne soit pas assez forte , il suffit qu'elle puisse porter la Fusée. — (Jean-Charles Perrinet d'Orval, Traité des feux d'artifice pour le spectacle et pour la guerre, Berne : chez Wagner & Muller, 1750, p. 70)
  11. (Technique) Tige ou tringle droite, plus ou moins longue, ordinairement métallique.
    • Pour faire une verge de balancier, on prend du petit acier quarré d'Angleterre; on a soin de choisir celui dont les pores sont les plus serrés, qui est pur & sans paille ; on coupe le bout de cet acier un peu plus que la longueur que doit avoir la verge, on le lime selon la figure 17, […]. — (Ferdinand Berthoud, Essai sur l'horlogerie, dans lequel on traite de cet art, vol.2, Paris : chez J.G. Merigot, chez Didot fils & chez Jombert jeune, 2e éd., 1786, p. 407)
  12. (Par extension) Pivot sur lequel se meut le balancier.

Abréviations[modifier]

(Métrologie) 
L’abréviation (souvent utilisée comme symbole) de la verge varie selon les auteurs. Outre vg, la plus fréquente (surtout dans les ouvrages modernes), on rencontre v, ve, et ver..

Synonymes[modifier]

Pénis 
Unité de mesure 

Hyponymes[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe verger
Indicatif Présent je verge
il/elle/on verge
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je verge
qu’il/elle/on verge
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
verge

verge \vɛʁʒ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de verger.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de verger.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de verger.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de verger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de verger.

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin virga.

Nom commun [modifier]

verge \Prononciation ?\ féminin

  1. (Anatomie) Pénis, verge.
    • car le col de la matrique est com la verge de l’homme — (H. de Mondeville, Chirurgie, page 30, 1re colonne)

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom commun 1) Du ancien français verge (« baguette de travail »), du latin virga (« pousse, branche »).
(Nom commun 2, verbe) Du latin vergere (« tourner, approcher, incliner »), du proto-indoeuropéen *wer(g)-.

Nom commun 1 [modifier]

verge \vɜː(r)dʒ\ ou \vəː(r)dʒ\ (pluriel à préciser)

  1. Verge, baguette ou bâton de travail.
  2. (Vieilli) (Anatomie) Verge, phallus.

Nom commun 2[modifier]

verge \vɜː(r)dʒ\ ou \vəː(r)dʒ\ (pluriel à préciser)

  1. Bord, lisière, rivage.
  2. Accotement.

Verbe [modifier]

verge \vɜː(r)dʒ\ ou \vəː(r)dʒ\ intransitif

  1. S’approcher, frôler.
  2. Délimiter.
    • Eating blowfish verges on insanity : Manger du fougou frise la folie.

Prononciation[modifier]

Catalan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin virgo (sens identique).

Adjectif [modifier]

verge \Prononciation ?\

  1. Vierge, virginal.