Q

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : q, Ɋ, ɋ, , , , , °Q, , , 𝐐, 𝐪, 𝑄, 𝑞, 𝑸, 𝒒, 𝒬, 𝓆, 𝓠, 𝓺, 𝔔, 𝔮, 𝕼, 𝖖, , 𝕢, 𝖰, 𝗊, 𝗤, 𝗾, 𝘘, 𝘲, 𝙌, 𝙦, ȹ

Caractère[modifier]

Minuscule Majuscule
q Q
Les lettres Q et q.

Q

  1. Dix-septième lettre et treizième consonne de l’alphabet latin (majuscule). Le plus souvent suivi de u en langues européennes.

Voir aussi[modifier]

Conventions internationales[modifier]

Étymologie[modifier]

(Automobile) (1972)

Symbole[modifier]

Q

  1. (Automobile) Signe distinctif des véhicules immatriculés au Qatar, prescrit dans le cadre de la Convention sur la circulation routière de Genève de 1949 et de la Convention sur la signalisation routière de Vienne de 1968.
  2. (Biochimie) Symbole du glutamate.

Références[modifier]

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

q majuscule.

Lettre[modifier]

Minuscule Majuscule
q Q
\ky\
(ku ou qu)

Q \ky\ masculin invariable Note : Au Québec, jusqu'aux années 1960, se prononçait \kə\ pour éviter l'homonynie avec cul.

  1. Dix-septième lettre et treizième consonne de l’alphabet (majuscule).
    • Mais dans le Québec catholique où la pureté était une préoccupation permanente même pour des enfants de six ans, la lettre Q défiait la morale tout en représentant une embûche pour les enseignants. L'on nous apprenait donc que la lettre Q se prononçait QUE, et c'est ainsi que des générations d'écoliers québécois ont ânonné O,P, QUE, R, S, T, ignorant que QUE se prononçait Q. Ce son nous aurait plongés dans le péché mortel [...]. Quelques années plus tard, une nouvelle élève est débarquée dans notre classe. Elle avait un accent étranger [...]. À la récréation, elle nous expliqua que notre QUE était, de fait, un Q qu'on nous cachait mais que les Belges et les Français, eux, connaissaient. [...] À l'Université de Montréal, dans les années soixante, les cours se déroulaient dans des ailes identifiées par les lettres alphabétiques. L'histoire du Canada avait lieu en P-45, les statistiques en R-78, mais aucune aile n'affichait le Q, héritage sans doute du statut pontifical de l'institution. (Denise Bombardier, Dictionnaire amoureux du Québec, Plon, 2014, pp. 329-330)

Dérivés[modifier]

Homophones[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France - Paris : écouter « Q [ky] »
Note[modifier]
La lettre se prononce parfois \kə\, sans doute pour éviter l’homophonie avec cul.

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • Q sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Allemand[modifier]

Étymologie[modifier]

q majuscule.

Lettre[modifier]

Minuscule Majuscule
q Q
\kuː\

Q \kuː\

  1. Dix-septième lettre et treizième consonne de l’alphabet (majuscule).

Homophones[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom) Initiale de queen.

Lettre[modifier]

Minuscule Majuscule
q Q
\ˈkju\ ou \ˈkjuː\
(cue)
Singulier Pluriel
Q
\ˈkju\
ou \ˈkjuː\
Q’s
\ˈkjuz\
ou \ˈkjuːz\

Q \ˈkju\ (États-Unis), \ˈkjuː\ (Royaume-Uni)

  1. Dix-septième lettre de l’alphabet (majuscule).

Dérivés[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Q
\ˈkju\
ou \ˈkjuː\
Q’s
\ˈkjuz\
ou \ˈkjuːz\

Q \ˈkju\ (États-Unis), \ˈkjuː\ (Royaume-Uni)

  1. (Cartes à jouer) Dame.
    • In particular, the other three A’s in the deck and the other three K’s would give you a hand that beats Q’s. The probability that you will end up with the winning hand is 13.6 percent. (Eric Bronson, Poker and Philosophy: Pocket Rockets and Philosopher Kings, ISBN 9780812698107, 2013)

Synonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

  • États-Unis : écouter « Q [kju] »
  • Royaume-Uni : écouter « Q [kjuː] »

Homophones[modifier]

Vietnamien[modifier]

Lettre[modifier]

Minuscule Majuscule
q Q
\ku˦\ ou \kwi˦\

Q \ku˦\ ou \kwi˦\

  1. Vingt-et-unième lettre de l'alphabet.