e

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Cette page a un intitulé en caractères latins. Voir aussi е (cyrillique).
Voir aussi : E, É, é, È, è, Ê, ê, Ë, ë, Ē, ē, Ĕ, ĕ, Ę, ę, ế, Ę́, ę́, Ȩ, ȩ, , e-, é-, -e, , , , -e-, , , , , , , ˀeˑ, Ɇ, ɇ, Ə, ə, ɘ, Ǝ, ǝ, Ɛ, ɛ, , , , , , , °E, , , ʻe, ’e, ’é, 𝐄, 𝐞, 𝐸, 𝑒, 𝑬, 𝒆, , , 𝓔, 𝓮, 𝔈, 𝔢, 𝕰, 𝖊, 𝔼, 𝕖, 𝖤, 𝖾, 𝗘, 𝗲, 𝘌, 𝘦, 𝙀, 𝙚

Sommaire

Caractère[modifier]

Minuscule Majuscule
e E
Les lettres E et e.

e

  1. Cinquième lettre et seconde voyelle de l’alphabet latin (minuscule).
  2. Chiffre hexadécimal quatorze (minuscule).

Conventions internationales[modifier]

Symbole[modifier]

e

  1. (Mathématiques) Symbole de la base du logarithme naturel, constante mathématique transcendante aussi appelé nombre d’Euler. 2,718281828459045…
  2. (Physique) Symbole de la charge élémentaire.

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Lettre) Du latin e.
(Nom 1) Du symbole e.
(Nom 2) De l’anglais E.

Lettre[modifier]

Minuscule Majuscule
e E
\ə\

e \ə\, \ø\, \œ\ masculin invariable

  1. Cinquième lettre et seconde voyelle de l’alphabet (minuscule).
    • Grâce à notre partenaire Google Books, nous avons pu procéder à une analyse approfondie de la rentrée littéraire française. En voici les grandes tendances, après numérisation et traitement des 659 nouveaux romans de l’automne. […] Alphabet : la lettre « e » apparaît 64,5 millions de fois, en net repli sur la rentrée 2008 (72,8 millions). Le plus bas historique date de 1970 : les occurrences romanesques du « e » étaient tombées à moins de 59 millions, sans doute sous l’influence de Georges Perec qui avait publié la Disparition quelques mois auparavant. Il est vrai aussi qu’on éditait moins de livres à l’époque. Fait singulier : les rentrées à faible taux de « e » sont en général suivies d’hivers doux. (Edouard Launet, Sodome et Garamond, Libération, 17 septembre 2009)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 1[modifier]

e \ə\ masculin singulier

  1. (Mathématiques) La base du logarithme naturel, constante mathématique transcendante aussi appelée nombre d’Euler. 2,718281828459045… Note d’usage : Toujours mis en italique minuscule.
    • La valeur de e a été indiquée dans les tableaux Excel ci-dessus, et la propriété précédente précise que e est la base du logarithme népérien. (Alain Forcioli, Bernard Rapidel et Michel Viguier, Mathématique et statistique de l’entreprise, p. 184, 1997, ISBN 9782804126339)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Nom commun 2[modifier]

e \ə\ masculin singulier

  1. (Linguistique) Langue métisse parlée dans une partie de Rongshui et de Luocheng dans la province du Guangxi en Chine. Trente-mille locuteurs ont été recensés en 1992. Le code ISO 639-3 : eee.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France (Paris) : écouter « e [ø] »

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir et.

Conjonction[modifier]

e

  1. Variante de et.

Ancien occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

1 : (XIe siècle) Du latin et.
2 : Du latin e.

Conjonction[modifier]

e

  1. Et.

Variantes[modifier]

Lettre[modifier]

e

  1. Cinquième lettre de l’alphabet.
    • vocals son A, E, I, O, U. (Leys d’amors)

Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Anglais[modifier]

Lettre[modifier]

Minuscule Majuscule
e E
\ˈiː\
Singulier Pluriel
e
\ˈiː\
e’s
\ˈiːz\

e

  1. Cinquième lettre de l’alphabet (minuscule).

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Nom commun[modifier]

e

  1. (Mathématiques) Nombre e, la base du logarithme naturel. Note d’usage : Toujours mis en italique minuscule.

Prononciation[modifier]

  • \ˈi\ (États-Unis)
    • États-Unis : écouter « e »
  • \ˈiː\ (Royaume-Uni)
    • Royaume-Uni : écouter « e »

Anglo-normand[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin et.

Conjonction[modifier]

e \Prononciation ?\

  1. Et.

Bambara[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom personnel[modifier]

e

  1. Tu. Moins fort : i

Basque[modifier]

Lettre[modifier]

Minuscule Majuscule
e E
\e\

e

  1. Quatrième lettre de l’alphabet.

Interjection[modifier]

e

  1. Euh.

Breton[modifier]

Étymologie[modifier]

(Adjectif possessif et pronom personnel) Correspond à un ancien génitif masculin du démonstratif celte *emo-, cf le sanskrit अस्य asya (« de lui »). À comparer avec le gallois ei (« son, à lui »), le vieil-irlandais a (« son, sa, ses »).[1]
(Préposition) De en avec perte de la nasale. À comparer avec le cornique en, le gallois in devenu yn, le vieil irlandais i n-, le gaulois en-, in-, le grec ancien ἐν, le latin in, le gothique, l’anglo-saxon et l’allemand in (préfixe ein-), etc ; commune à toute la famille, sauf peut-être le sanskrit.[1]
(Particule verbale) À comparer avec le cornique ydh et y, le gallois yd et y, le vieux breton it.[1]

Adjectif possessif[modifier]

e \e\

  1. Son, sa, ses, à lui.
    • Ober a reas an neuz da zibri e goan gant ar re all, mes ne zaleas ket da vont d’e wele da hunvreal en e arc’hant.. (Lan Inizan, Toull al lakez, Le Goaziou, Kemper, Derrien, Brest, 1930, p. 9)
      Il fit semblant de manger son dîner avec les autres, mais il ne tarda pas à aller au lit rêver à son argent.

Note : mutation par adoucissement après l’adjectif possessif e.

Composés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Adjectifs possessifs en breton
Possédé
après da
Possesseur Singulier 1re personne ma ’m
2e personne da ’z
3e personne
masculin
e
3e personne
féminin
he, hecʼh
Pluriel 1re personne hor, hon, hol
2e personne ho*, hocʼh*
3e personne o

* Aussi utilisé au singulier et pluriel de politesse.

Traductions[modifier]

Pronom personnel[modifier]

e \e\

  1. Le (complément d’objet direct placé avant le verbe).
    • E vignoned ouzh e welout a voe laouen-bras. (Jakez Riou, Geotenn ar Wercʼhez, Éditions Al Liamm, 1957, p. 70)
      Ses amis furent enchantés de le revoir.

Note : mutation par adoucissement après le pronom personnel e.

Synonymes[modifier]

Préposition[modifier]

… moi ennon
… toi ennout
… lui ennañ
… elle enni
… nous ennomp
… vous ennocʼh
… eux enno
… soi ennor

e \e\

  1. Dans, en.
    • Ha n’eus ket bremañ anezho e Plouvorn, e Gwikourvest, e Gwikar, e Bodiliz, ha zoken marteze e Landivizio ? (Lan Inizan, Emgann Kergidu 2, Éditions Al Liamm, 1977, p. 80)
      Et il n’y en a plus à Plouvorn, à Plougourvest, à Plougar, à Bodilis, et même peut-être à Landivisiau ?
    • It e peocʼh [...]. (Jakez Riou, An ti satanazet, Skridoù Breizh, 1944, p. 10)
      Allez en paix [...].
    • E du e oa gwisket [...]. (Jakez Riou, An ti satanazet, Skridoù Breizh, 1944, p. 10)
      Il était habillé en noir [...].

Variantes[modifier]

  • en (devant voyelle et h muet)

Dérivés[modifier]

Particule[modifier]

e \e\

  1. Particule verbale.
    • Bremaik e lavaren deocʼh e tlee an hini a ra brezel bezañ var evezh a bep tra [...]. (Lan Inizan, Emgann Kergidu 2, Éditions Al Liamm, 1977, p. 81)
      Il y a peu de temps je vous disais que celui qui fait la guerre doit être attentif à tout [...].

Note : mutation mixte après la particule verbale e.

Variantes[modifier]

  • ecʼh, ez (devant voyelle et h muet)

Références[modifier]

  1. a, b et c Victor HenryLexique Étymologique des termes les plus usuels du Breton Moderne, 1900

Catalan[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

e féminin (pluriel : es)

  1. La lettre e.

Dalécarlien[modifier]

Lettre[modifier]

Minuscule Majuscule
e E

e \Prononciation ?\ minuscule

  1. Septième lettre de l’alphabet dalécarlien.

Espagnol[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin et.

Conjonction[modifier]

e \e\

  1. Variante de y. Et. Note d’usage : Utilisé devant un mot commençant par le son \i\ pour des raisons d’euphonie.
    • Hablo español e inglés.
      Je parle espagnol et anglais.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Finnois[modifier]

Lettre[modifier]

e \eː\

  1. Cinquième lettre et deuxième voyelle de l’alphabet ; représente le son \e\.

Prononciation[modifier]

  • (Région à préciser) : écouter « e [eː] »


Francique rhénan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Article indéfini[modifier]

e \ə\ masculin féminin neutre

  1. Un, une. Article indéfini introduisant un mot masculin, féminin ou neutre.

Galicien[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction[modifier]

e \Prononciation ?\

  1. Et.

Ido[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction[modifier]

e

  1. Et.

Ili’uun[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

\e\

  1. Eau.

Références[modifier]

Interlingua[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction[modifier]

e \e\

  1. Et.

Italien[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction[modifier]

e \e\

  1. Et.

Variantes orthographiques[modifier]

  • ed (lorsqu’il est suivi d’une voyelle)

Koiari des montagnes[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

e \Prononciation ?\

  1. Eau.
  2. Rivière.

Références[modifier]

Lojban[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Conjonction[modifier]

e \Prononciation ?\

  1. Et.

Latin[modifier]

Étymologie[modifier]

Pour la graphie, du grec ancien Ε, e.

Lettre[modifier]

Minuscule Majuscule
e E

e \Prononciation ?\ neutre indéclinable parfois féminin (sous-entendant littera)

  1. Cinquième lettre de l’alphabet latin.

Préposition[modifier]

ē

  1. Variante de ex.
    • e pluribus unum.
      Devise des USA que l'on pourrait librement traduire par « l'union fait la force » et littéralement par « (issu) de plusieurs (États), un (pays) ».

Références[modifier]

Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Lettre[modifier]

e \eː\

  1. Cinquième lettre de l’alphabet néerlandais.

Prononciation[modifier]

  • (Région à préciser) : écouter « e [eː] »
  • (Région à préciser) : écouter « e [eː] »

Voir aussi[modifier]

  • E (lettre majuscule)
  • d (lettre précédente)
  • f (lettre suivante)

Occitan[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin et.

Conjonction de coordination[modifier]

e [e] (graphie normalisée)

  1. Et.

Références[modifier]

Portugais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin et.

Conjonction[modifier]

e \i\

  1. Et.

Samoan[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Préposition[modifier]

e \Prononciation ?\

  1. Chez.

Pronom personnel[modifier]

e \Prononciation ?\

  1. Tu.

Références[modifier]

Tatar de Crimée[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe[modifier]

e \Prononciation ?\

  1. Oui.

Vietnamien[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier]

e \ɛ˦\

  1. Appréhender; craindre; avoir peur.

Paronymes[modifier]

Références[modifier]

Volapük[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’italien e (= et)

Conjonction[modifier]

e

  1. Et.

Synonymes[modifier]

  1. ä.
Note[modifier]
  1. devient ed devant voyelle.