tréma

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Trema, trema

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du grec ancien τρῆμα, trễma (« trou »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
tréma trémas
\tʁe.ma\

tréma \tʁe.ma\ masculin

Tréma sur les voyelles « e » et « i ».
  1. Signe diacritique formé de deux points horizontaux, qui se place au-dessus de diverses voyelles (e, i, o, u, y) pour indiquer que celles-ci sont séparées des précédentes ou des suivantes.
    • « En déchiffrant ces suites de lettres agrémentées de trémas on finissait par s'interroger sur l'anatomie des larynx locaux. » (Serge Brussolo, Boulevard des banquises, 1990, éd. 2002)

Note : En français, le tréma peut se placer sur les voyelles e, i, u (et y dans des noms propres) pour indiquer, normalement, que la lettre qui précède ne fait pas partie d'un digramme et doit donc être prononcée séparément. La réforme de l’orthographe de 1990, outre l'ajout d'un tréma à des mots qui en étaient dépourvus (ex: argüer, ambigüité), a déplacé la position du tréma dans les formes en "guë" et "guï" pour le mettre sur le u qui devient sonore (ex: aigüe). À titre d'illustration, les digrammes suivants sont rompus par l’ajout du tréma : gu (sans tréma prononcé \ɡ\, avec tréma prononcé \ɡy\ ou \ɡɥ\ dans les mots : ambigüe, ambigüité…), eu (sans tréma prononcé \œ\ ou \ø\, avec tréma prononcé \y\, puisque que le e est muet, dans les mots : mangeüre, gageüre…), ai (sans tréma prononcé \ɛ\ ou \e\, avec tréma prononcé \a.i\ dans les mots : maïs, haïe…), etc.

Traductions[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Exemples de mots

Note : Les deux orthographes iambe ou ïambe (recommandée par l’Académie française) posent problème. Un francophone qui découvrirait à l’écrit le mot iambe, le prononcerait \jɑ̃b\, tel qu’on prononce les mots jambe \ʒɑ̃b\, ianthin \jɑ̃.tɛ̃\, iatraliptique \ja.tʁa.li.ptik\. S'il découvrait le mot ïambe, il serait surpris de voir un tréma isolé en début de mot qui ne brise aucun digramme et s’interrogerait sur la signification de celui-ci. Le tréma a en effet ici un rôle étymologique, car il fait référence au mot grec ancien ἴαμβος, íambos, bien que le mot latin latin iambus n’en portait pas. Or, ce mot signifie « pied de deux syllabes dont la première est brève et la dernière longue » et a la particularité d'être en grec ancien, en latin, mais aussi en français ce qu’il signifie. Il faut donc lire le mot comme s’il était écrit iyambe et le prononcer \i.jɑ̃b\.

Diacritique du français
Lettres avec tréma dans d’autres langues

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
tréma trémas
\tʁe.ma\

tréma \tʁe.ma\ masculin et féminin identiques

  1. Par apposition.
    • Un i tréma.

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]