embarcation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’espagnol embarcación (« petit bateau »), dérivé de embarcar (« embarquer »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
embarcation embarcations
/ɑ̃.baʁ.ka.sjɔ̃/

embarcation /ɑ̃.baʁ.ka.sjɔ̃/ féminin

  1. (Marine) Bateau de petite taille.
    • Des matelots tiraient, l’épaule courbée, des embarcations sur le quai. (Pierre Louÿs, Aphrodite, 1896)
    • […]; et l’on voyait déjà quelques embarcations filer doucement sur l’eau que battaient les grands avirons, pareils à des vols de goélands lents et bas. On était au plus fort de la pêche du maquereau. (Octave Mirbeau, Les eaux muettes)
    • La capture des baleinoptères par des procédés modernes a remplacé la tuerie périodique des bandes de marsouins rabattus par les embarcations au fond des baies. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • L’énorme rouf construit sur l’embarcation et son gréement, démontraient l’inexpérience totale que son propriétaire avait des choses de la mer. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, 1929)
    • Ordre fut donné au charpentier Mac Nap de procéder à la construction d’une vaste embarcation. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
  2. (Marine) (Spécialement) Bateau de petite taille équipant un navire, qui permet notamment de faire la navette jusqu’à terre ou de sauver les personnes à bord en cas de naufrage.
    • L’équipage parvint à se sauver dans les embarcations du bâtiment, et une partie gagna un navire américain qui était alors à l’ancre dans la baie de Myanboor. (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
  3. Embarquement. — Note : Cet emploi est communément jugé abusif. Il est cependant compris par le locuteur francophone (embarquer & -ation : « action d’embarquer »).
    • Un dégrad se trouve au bord d'un cours d’eau et permet l’embarcation des passagers d'une pirogue. Aujourd'hui, par extension, le mot « dégrad » s'applique à tous les ports fluviaux de Guyane. (Le Petit Futé Guyane: Escapade au Suriname, p.17, 2011)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Holonymes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

embarcation

  1. Embarquement.