gêne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Gene, gene, gène, gêné, -gène

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(xiie siècle) Attesté sous la forme gehine : de l’ancien français gehir (« avouer, confesser, reconnaître »), suivi du suffixe -ine comme dans haine, saisine, etc. La forme gehenne que l’on trouve en moyen français est due à l’attraction de géhenne.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gêne gênes
/ʒɛn/

gêne /ʒɛn/ féminin

  1. Ce qui met à l’étroit, mal à l’aise, ce qui empêche d’agir librement.
    • Cette femme est à la gêne dans son corset. (Vieilli)
    • Ce malade éprouve une sensation de gêne à l’estomac.
    • Il a un peu de gêne dans la respiration.
  2. Embarras que cause le séjour d’une personne chez une autre.
    • Restez chez moi il y aura place pour tout le monde, et vous ne me causerez aucune gêne.
  3. (Figuré) Contrainte fâcheuse, état pénible où l’on se trouve.
    • Chacun tenant à rester sur la défensive, le silence se prolongeait quand le Carcan, pour rompre cette gêne, trouva un moyen terme et entama l’éloge du vin qui restait dans son verre. (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • J’éprouve toujours un peu de gêne en sa présence.
    • Les visites de certaines personnes mettent à la gêne.
    • C’est une gêne cruelle de ne pouvoir dire ce qu’on pense.
    • L’obscurité de ce style met l’esprit du lecteur à la gêne.
  4. (Familier)
    • Être sans gêne, se dit des personnes qui prennent leurs aises, sans s’inquiéter de l’embarras ou du déplaisir qu’elles peuvent causer.
    • Cet homme est tout à fait sans gêne. On dit dans un sens analogue
    • C’est un monsieur sans gêne, et, dans le langage populaire,
    • C’est un sans gêne.
    • Se mettre l’esprit à la gêne pour quelque chose S’inquiéter, se tourmenter, faire de grands efforts d’esprit.
    • Il s’est mis l’esprit à la gêne pour trouver cette démonstration.
  5. Pénurie d’argent, état voisin de la pauvreté.
    • Il savait parfaitement que Craquot, statuaire de grand talent mais de pauvres relations, incapable de décrocher une commande, mijotait dans la gêne atroce. (Victor Méric, Les compagnons de l’Escopette, 1930, p.132)

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe gêner
Indicatif Présent je gêne
il/elle/on gêne
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je gêne
qu’il/elle/on gêne
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
gêne

gêne /ʒɛn/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de gêner.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de gêner.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de gêner.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de gêner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de gêner.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]