mitto

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Le Dictionnaire étymologique latin [1] explique :
Mitto ne signifie primitivement pas « envoyer » ou « lancer » mais « laisser aller, laisser partir ». Cette signification se voit encore dans les composés comme per-mitto (« permettre »), di-mitto (« laisser aller, démettre »), a-mitto « laisser partir », etc. Ce sens a conduit à celui de « envoyer ». Il faut remarquer la brève e-mitto, pour *ob-mitto. La forme primitive parait avoir été *smitto si l’on en croit Festus : Antiqui dicebant cosmittere.
Souvent donné d’origine incertaine. Pokorny en fait un quasi-isolat avec l’étymon indo-européen commun *smeit [2]. Lewis & Short [3] le rapprochent du radical sanscrit *math- (« mouvoir ») qui donne मेथेते, methete (« être hostile [c-à-d. aller contre] ») → voir mstít (« venger ») en tchèque, il serait alors apparenté à muto, moveo.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

mittō, infinitif : mittere, parfait : mīsī, supin : missum /ˈmit.toː/ transitif (conjugaison)

  1. Adresser, envoyer.
    • filium suum foras ad propinquum suum quendam mittit ad cenam, Cic. Verr. 1, 65
      il envoie dîner son propre fils au dehors chez un de ses proches parents.
    • Haedui legatos ad Caesarem mittunt rogatum auxilium, Cesar. BG. 1
      les Héduens envoient une ambassade à César pour lui demander secours.
  2. Dédier, envoyer en dédicace.
    • hunc librum ad te de senectute misimus, Cic. CM 3
      je t'ai dédié ce livre sur la vieillesse.
  3. Envoyer d’où exporter.
    • India mittit ebur, Virgile. BG. 1, 57
      l'Inde nous envoie son ivoire.
    • quos frigida misit Nursia, Virgile. En. 7, 715
      les guerriers qu'envoya la froide Nursie (les guerriers venus de la froide Nursie).
  4. Émettre.
    • qua ratione tantulus ille queat tantum sol mittere lumen, Lucrèce. 5
      comment se fait-il que cette petite chose qu'est le soleil émette tant de lumière.
    • robora fumum mittunt ignesque vaporem, Lucrèce.
      le bois émet de la fumée et le flamme un souffle de chaleur.
  5. Lancer, jeter.
    • se saxo ab alto mittere, Ovide. M. 11, 340
      se jeter du haut d'un rocher.
    • pila mittere, Cesar. BC. 3, 93, 1
      lancer des traits.
  6. Faire couler le sang, saigner.
    • sanguinem incisa vena mitti novum non est, Celsius.
      faire une saignée en incisant une veine n'est pas chose nouvelle.
    • cum sanguinem miserit, Cicéron. Att. 6
      après avoir fait couler le sang (de cette province).
  7. Laisser aller, laisser partir.
    • mittin me intro? Plaute. Truc. 756
      me laisses-tu entrer?
    • virum mittens, Catul. 66, 29
      laissant partir son époux.
  8. Congédier, licencier, libérer du service militaire.
    • senatu misso, Cicéron. Br. 218
      la séance du sénat étant levée.
    • eas legiones bello confecto missas fieri placere, Cicéron. Phil. 5, 53
      le sénat décide que ces légions, la guerre achevée, seront libérées.
  9. Affranchir.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Composés[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, 1934 (mitto)
  • [1] Michel Bréal et Anatole Bailly, Dictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885, en ligne
  • [2] Julius Pokorny, Indogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959, en ligne radical *smeit
  • [3] Charlton T. Lewis & Charles Short, A Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 (mitto)