munus

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Comme munia (« offices »), de l’indo-européen commun *mei [1][1] (« changer, échanger »), dont les dérivés (→ voir monnaie, municipalité, immunité, etc.) se réferent aux échanges de biens et services dans une société selon les lois et les règles établies. Préfixé avec co-, il donne le latin communis (« commun, public ») et le vieux haut allemand gamains, gemein en allemand.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif munus munera
Vocatif munus munera
Accusatif munus munera
Génitif munerĭs munerum
Datif munerī muneribus
Ablatif munerē muneribus

mūnus /Prononciation ?/ neutre

  1. Devoir, office, emploi, fonction, tâche.
    • munus praestare, Cicéron : accomplir son devoir, remplir sa tâche.
  2. Service public, magistrature, obligation envers l'État, charge.
    • munus consulare, Cicéron : dignité consulaire, consulat.
  3. Service rendu, bienfait, grâce, faveur.
    • munera ditium, Salluste : les bienfaits des riches.
  4. Derniers devoirs, honneurs suprêmes, funérailles, sépulture.
    • (eum) amplo munere extulit, Nepos : il l'ensevelit en grande pompe.
  5. Présent, don, gratification, cadeau, offrande.
    • hoc muneris tui est, Horace : je t'en suis redevable.
  6. Spectacle public (donné par les magistrats), jeu solennel, combat de gladiateurs.
    • munus dare (praebere, edere) : donner des jeux publics, donner un combat de gladiateurs.
  7. Édifice construit par un particulier à l'usage du public.
    • Pompeii munera, Vell. : théâtre de Pompée.
  8. (Religion) Don de la grâce, grâce divine.

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Pokorny mei-2 (StarLing etymological database)