naze

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Naze, nazé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(adjectif, nom 1) (xixe siècle) Apocope de l'argot nazi ou nasi (« syphilis »), lui-même issu probablement du mot dialectal « nase » (« morve »).
(nom 2) (xixe siècle) Peut-être de l’italien naso (« nez »).

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
naze nazes
/naz/

naze /naz/ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) Qui ne vaut rien, ne fonctionne pas.
    • Vous y apprendrez par exemple que « se faire tilter », c'est se faire percuter, qu'une « caisse », c'est une voiture, une « bécane » une moto, et que si cette bécane est « naze », c'est qu'elle est bien mal en point. (Le Français dans le monde, n° 230, p.42, 1990)
  2. (Populaire) Qui n’a aucun intérêt.
    • Et tout était naze comme ça… Pour Bellocchio, j'aurais suivi, mais là… Et puis il avait son gourou, la caricature du psy pas net qui essaie d'attraper des gonzesses un peu faibles de caractère ! Je n'ai même pas vu le film. (Béatrice Dalle - Une belle fille comme moi, Les Inrockuptibles, n°102, p.27, 1997)
    • * Je préparais un café pataphysique autour du thème : « Virtualité de l'être ».
      * C naze comme tème !
      * Comment ça, c'est naze ?
      * C naze parce que ça crie rien à la gueule du monde.
      (Alain Bron, Le fruit du doute, p.165, L'Harmattan, 2009)
  3. (Populaire) Fatigué.
    • On attend Marco et Kermadec et on se retrouve après ?
      Non, je suis naze, moi.
      Et toi, Camille ?
      Elle est naze aus…
      Pas du tout, l'interrompit-elle, enfin, si, mais j'ai quand même envie de faire la fête !
      (Anna Gavalda, Ensemble, c'est tout, p.266, Dilettante, 2004)
  4. (Populaire) (Injurieux) Qui n'est bon à rien.
    • Bon, Nico, je vais en profiter pour regagner ma chambre. À demain, et ne fais pas de connerie, essaie de réfléchir dans le positif, elle était naze, Kim ! (Yeahlome Thomas, Naufrage vers l’inconnu, p.294, Éditions Publibook, 2010)

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
naze nazes
/naz/

naze /naz/ masculin et féminin identiques

  1. (Populaire) (Injurieux) Individu incapable, méprisable.
    • - Il faut vous calmer, jeune homme! je me suis retourné & j'ai souri au naze qui m'empoignait (il portait une cravate à pois & une pochette YSL & un fute impeccablement court qui laissait voir les losanges de ses Burlington […]. (Jean-Michel Olivier, Nuit blanche, p.49, l'Âge d'Homme, 2001)
    • Tu me prends pour un naze ?
      Oui. Un naze, un gosse, et une bête féroce. Mais pas un idiot.
      (Fred Vargas, Un lieu incertain, p.189, Éditions Viviane Hamy, 2008)

Synonymes[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
naze nazes
/naz/

naze /naz/ masculin

  1. (Argot) Nez.
    • « Boniface, quelle est cette connerie de larme-du-Seigneur dans le naze de mon moutard ? »
      La prière s'interrompit instantanément. Tout le monde regardait papa.
      (Emmanuel Boundzéki Dongala, Les petits garçons naissent aussi des étoiles, p.76, Serpent à plumes, 1998)

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Expressions[modifier]

Méronymes[modifier]

Holonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Via le latin nasus

Références[modifier]