passeport

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xve siècle) Mot composé de passe, passer et port, ce dernier au sens étymologique de « passage, porte ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
passeport passeports
/pɑs.pɔʁ/

passeport /pɑs.pɔʁ/ masculin

Passeport pour personne sans nationalité.
  1. (Administration) Pièce d’identité délivrée par l’État, permettant aux nationaux d’un pays soit de circuler librement à l'intérieur, soit de voyager dans un autre pays.
    • Délivrer un passeport, des passeports.
    • Faire viser un passeport; renouveler son passeport.
    • On l’a arrêté parce qu’il n’avait pas de passeport.
    • Demander ses passeports, se dit d’un ambassadeur qui sollicite son départ du pays où il est accrédité, en cas de difficultés diplomatiques)
    • Passeport biométrique.
    • Passeport diplomatique, document officiel qui permet aux diplomates de quitter le pays où ils sont accrédités, ou d’y rentrer sans être soumis aux formalités de la douane.
    • Passeport jaune, pièce d'identité des forçats libérés.
      • Il tira de sa poche une grande feuille de papier jaune qu'il déplia. – Voilà mon passeport. Jaune, comme vous voyez. Cela sert à me faire chasser de partout où je vais. Voulez-vous lire ? (...) Tenez, voilà ce qu'on a mis sur le passeport : « Jean Valjean, forçat libéré, natif de... » – cela vous est égal... – « est resté dix-neuf ans au bagne. Cinq ans pour vol avec effraction. Quatorze ans pour avoir tenté de s'évader quatre fois. Cet homme est très dangereux. » (Victor Hugo, Les Misérables, I, 2, 3 ; 1862)
    • Passeport Nansen, passeport créé sous les auspices de la Société des Nations pour attribuer une identité aux réfugiés et aux apatrides.
      • Deux ans avant la guerre, il avait renoncé à son passeport Nansen et obtenu la naturalisation française. (Simenon, Le Petit homme d'Arkhangelsk, Paris, 1956)
  2. (Marine) Autorisation de sortie délivrée à un navire contre acquittement des droits de douane.
    • Les sommes payées pour le fret ou nolis des vaisseaux de Sa Majesté, seront justifiées par le contrat d'affretement, […avec le détail] des voyages qu'ils doivent faire & de la somme payée pour chaque passeport. (Histoire generale de la marine, 1758)
  3. (Figuré) Ce qui permet de passer d'un lieu ou d'un état à un autre, d'être accepté dans des cercles fermés.
    • Avec un passeport comme votre voix et votre violon, vous ne pouviez manquer d'être bien accueillis par mon maître. (Sand, Consuelo, t.3, 1842-43, p.43)
    • Passeport pour le paradis, certificat de décès (Victor Hugo)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]