pogrom

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Pogrom

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1903) Première attestation sous la forme francisée pogrome. Emprunté au russe погром, pogrom (« extermination »), déverbal de погромить, pogromit (« exterminer »), construit avec le suffixe по-, po- désignant un achèvement et le verbe громить, gromit (« détruire »), lui même de гром, grom (« tonnerre »).
L’anglais pogrom est attesté en 1882 et pourrait avoir servi d’intermédiaire entre le russe et le français.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
pogrom pogroms
/pɔ.ɡʁɔm/

pogrom /pɔ.ɡʁɔm/ masculin

  1. (Histoire) (Politique) (Religion) Mouvement antisémite sous le régime tsariste de Russie, encouragé par les autorités et caractérisé par des violences envers les Juifs : pillages, meurtres
    • En 1881, éclatent plus de cent pogroms. Les principaux sont ceux d’Elisabethgrad, le 15 avril 1881, de Kiev, le 26 avril, d’Odessa, du 3 au 5 mai 1880, de Varsovie, entre décembre 1881 et janvier 1882, et de Balta, le 22 mars 1882. Les populations locales chrétiennes, soutenues et souvent incitées par la police du tsar, attaquent les communautés juives de la ville ou du village avec l’approbation des autorités civiles et religieuses.
  2. (Par analogie) Un tel mouvement antisémite, organisé par d’autres régimes politiques.
    • À Dachstein, il y eut, en 1657, un pogrom qui coûta la vie au rabbin et à de nombreux israélites. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Le Parti nazi au pouvoir, conduit par Adolf Hitler, va institutionnaliser les pogroms et autres actes de violences antisémites désordonnés et mettre en œuvre des actes de plus grande envergure comme avec le pogrom du 9 novembre 1938, appelé « Nuit de cristal ».
  3. (Par extension) Soulèvement violent et meurtrier contre des Juifs.
    • En 1946, un pogrom éclate à Kielce en Pologne. Les habitants attaquent les Juifs après que des rumeurs se sont répandues selon lesquelles les juifs avaient enlevé un enfant chrétien pour utiliser son sang.
  4. (Par extension) Soulèvement violent et meurtrier contre des groupes de personnes, suscité par du racisme ou de l’intolérance.
    • Cette semaine, au Pakistan, une petit village chrétien a été victime d`un pogrom musulman. Des fanatiques religieux musulmans ont brulé des maisons et tué des gens sans défenses. (blog)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Emprunté au russe погром, pogrom (« extermination »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

pogrom /Prononciation ?/ (pluriel : pogroms)

  1. Pogrom.

Tchèque[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Emprunté au russe погром, pogrom (« extermination »), équivalent du tchèque pohroma ; la racine du mot russe, гром, grom correspond au tchèque hrom.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif pogrom pogromy
Vocatif pogrome pogromy
Accusatif pogrom pogromy
Génitif pogromu pogromů
Locatif pogromu pogromech
Datif pogromu pogromům
Instrumental pogromem pogromy

pogrom /Prononciation ?/ masculin inanimé

  1. Pogrom.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]