régime

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Regime, regime, régimé, Régime

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1408) Emprunté au latin regimen (« gouvernement »), dérivé de regere « diriger » → voir régir. (1190) regisme, « royaume ».

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
régime régimes
/ʁe.ʒim/

régime /ʁe.ʒim/ masculin

  1. Ordre, règle dans la manière de vivre, par rapport à la santé.
    • Peu de personnes s’accommoderaient de cette sorte de régime.
    • Le régime de vie doit être différent suivant les différents tempéraments.
  2. (Cuisine) Manière de vivre où l’on fait un usage raisonné et méthodique des aliments et des boissons.
    • Ma sœur était très gourmande et un peu poitrinaire… Le médecin l’avait mise au régime de l’huile de foie de morue – c’était la mode alors –, une cuillerée à bouche tous les matins… Cela la dégoûtait fort, mais lui faisait beaucoup de bien… (Octave Mirbeau, Le Colporteur)
    • […] et jamais la nourriture ne me profite quand je mange immédiatement après être descendu de cheval, bien que les médecins recommandent ce régime. (Walter Scott, Ivanhoé, traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • De nombreuses expériences m’avaient convaincu que le régime végétarien était celui qui me convenait le mieux et me donnait la plus grande résistance physique. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1, De New-York à Tahiti, 1929)
  3. Administration de certains établissements publics ou privés et des maisons religieuses.
    • L’oreille exercée du général reconnut la marche des chevaux disciplinés par le régime de l’escadron. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • La loi du 21 mars 1991 est venue considérablement bouleverser le régime du transport ferroviaire intérieur, resté pratiquement inchangé depuis 1891. (Traité pratique de droit commercial: T.P.D.C., t.2, p.1068, Kluwer, 1990)
  4. (Administration) (Géographie) Manière dont se fait l’écoulement d’une eau courante.
    • Les rivières à régime uniforme.
  5. (Botanique) Assemblage de fruits formant une sorte de grappe à l’extrémité d’un rameau de palmier, de bananier, etc.
    • Il y a des régimes qui sont composés de plus de cent bananes.
  6. (Droit) Système qui régit certains organes de la vie publique.
    • Le régime antérieur avait été encore plus terrible dans la répression des fraudes, puisque la déclaration royale du 5 août 1725 punissait de mort le banqueroutier frauduleux […] (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. VI, La Moralité de la violence, 1908, p. 272)
    • Le régime douanier. Le régime fiscal.
  7. (Grammaire) Mot qui dépend d’un autre mot de la phrase. On dit plutôt aujourd’hui complément.
  8. (Droit) Ensemble de dispositions législatives ou contractuelles, destinées à régler la société conjugale, quant aux biens.
    • Il semble, d’après les exemples ci-dessus, que le régime juridique de l’essart ne soit pas le même que celui des rizières. ( André-Georges Haudricour, La Technologie, science humaine : recherches d’histoire et d’ethnologie des techniques, 1988, p. 239)
  9. (Militaire) Le régime d’une pièce d’artillerie est la différence algébrique entre la vitesse initiale donnée par cette pièce à ses projectiles et la vitesse initiale de référence des tables de tir.
  10. (Physique) (Mécanique) Marche normale d’une machine ou d’un moteur.
    • Cependant, le moteur tournait aisément au régime de 1.620 tours-minute, et notre vol en avant était facilité par un vent du sud-ouest. (Jean Mermoz, Mes Vols, p.71, Flammarion, 1937)
  11. (Politique) Manière de gouverner, d’administrer un État. Souvent utilisé de façon péjorative.
    • La terrible défaite de Sedan et l’invasion du territoire, en septembre 1870, mirent fin au régime impérial. (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, 1879)
    • Toute la bourgeoisie industrielle et commerçante tenait un changement de régime pour indispensable et s’apprêtait à prendre le pouvoir. (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
    • L’opinion s’écarterait vite d’un régime dont l’agencement impliquerait le risque de réformes précipitées, qui lui donnerait l’appréhension du déséquilibre. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Et la France changeait, une fois encore, de régime. Le prince-président que s'était donnée la Deuxième République était devenu l'empereur Napoléon, troisième du nom. (Jean Valmy-Baysse, La curieuse aventure des boulevards extérieurs, Éditions Albin-Michel, 1950, p.171)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe régimer
Indicatif Présent je régime
il/elle/on régime
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je régime
qu’il/elle/on régime
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
régime

régime /ʁe.ʒim/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de régimer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de régimer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de régimer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de régimer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de régimer.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Emprunté au français régime, du latin regimen.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
régime
/reɪˈʒiːm/
régimes
/reɪˈʒiːmz/

regime /reɪˈʒiːm/

  1. (Politique) Régime.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]