serrure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du verbe serrer issu du bas-latin serare (« fermer avec une barre ») et suffixe -ure.
Serare est lié au substantif latin sera (« barre de clôture », « serrure », « verrou mobile », « cadenas »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
serrure serrures
/se.ʁyʁ/
ou /sɛ.ʁyʁ/
serrure d’une porte

serrure /se.ʁyʁ/ ou /sɛ.ʁyʁ/ féminin

  1. (Serrurerie) Mécanisme permettant de maintenir fermé une porte, un panneau, un vantail, etc., au moyen d’une clé.
    • La clef introduite dans la serrure refusa de tourner et comme le secrétaire la retirait, la porte s’ouvrit toute seule. Voilà qui était bizarre : elle n’était pas verrouillée alors qu’elle aurait dû l’être à double tour. (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Ruisselant de sueur, Jimmy tourna la clef dans la serrure, ouvrit la porte, fit entrer Jim et la referma derrière lui. (Francis Carco, L’Homme de Minuit, 1938)
    • Une serrure à double tour, de sûreté, à ressort, à secret.
    • Brouiller une serrure. — Changer les gardes d’une serrure.
  2. (Chemin de fer)(1897) Serrure « Bouré » : Serrure de sécurité disposée sur les leviers de manœuvre (signaux, aiguilles, etc.) et rendant impossible une fausse manipulation. Du nom de son inventeur.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Méronymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]