Différences entre versions de « poireau »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
1 388 octets ajoutés ,  il y a 8 mois
(Ajout d'un fichier audio de prononciation depuis Lingua Libre)
* [[poreau]] ''(Désuet ou régional)''
* [[porreau]] ''(Désuet ou régional)''
 
De même que l'oignon se prononce "Ognon", la prononciation <poro> ( Allium Porrum) est habituelle dans certaines régions de la France, au Québec, au Congo, en Belgique francophone et en Suisse.
La prononciation analogue <pwaro> est apparue dans la région parisienne au Moyen-Âge. Elle est officialisée dès la première édition du Dictionnaire de l’Académie française (1694) avec la graphie poireau, et accompagne depuis la variante porreau. Les deux formes se trouvent toujours au 19e siècle chez Littré et chez Larousse, mais la première s’imposera progressivement en Île de France, puis dans les médias uniformisants dans le courant du 20e siècle.
A. V. Thomas dans son Dictionnaire des difficultés de la langue française (Paris, Larousse, 1969 [1956], p. 327) : précise que le légume continue de se prononcer <poro>, alors que la prononciation <pwaro> s'impose dans la locution figurée faire le poireau «attendre ; poireauter». Cette différence de prononciation selon les emplois du mot poireau peut témoigner d’une dissociation, opérée par les usagers, entre l’emploi figuré et le sens initial. Mais on pourrait aussi invoquer l’explication avancée pour poireauter. Comme ce verbe, la locution figurée faire le poireau est attestée à partir de la fin du 19e siècle : elle adopte alors la réalisation <pwaro> qui s’est imposée à Paris.
 
==== {{S|synonymes}} ====
Utilisateur anonyme

Menu de navigation