avertissement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De avertir, avec le suffixe -ment.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
avertissement avertissements
\a.vɛʁ.tis.mɑ̃\

avertissement \a.vɛʁ.tis.mɑ̃\ masculin

  1. Avis qu’on donne à quelqu’un de quelque chose, afin qu’il y prenne garde.
    • Pourtant je tiens jalousement à l’avertissement lancé par Homère aux Grecs dans L'Iliade et par Tyrtée dans les Élégies: « C'est une faiblesse déraisonnable que de se décharger sur la divinité de la responsabilité d'une morale et d'un ordre public » — Dieu, Allah ou quel qu'il soit. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
  2. (En particulier) Titre d’une espèce de petite préface mise à la tête d’un livre.
    • Avertissement de l’éditeur.
  3. (Discipline administrative) Réprimande pour faute de gestion ou insubordination adressée à un fonctionnaire ou à un élève.
    • L’avertissement précède le blâme.
  4. Avis que les percepteurs de l’impôt adressent aux contribuables pour que ceux-ci aient à payer le montant de leurs contributions.
  5. (Vieilli) Avis à comparaître devant le juge de paix.
  6. (Sport) Admonestation adressée par un arbitre à un pratiquant enfreignant les règles, qui entraîne une sanction ferme en cas de récidive et peut, selon les disciplines, être assortie d’une sanction légère immédiate.
  7. (Finance) Communication publiée par une société cotée, en l’absence d’évènement marquant, afin d’informer le marché que les perspectives de résultats doivent être modifiées.

Synonymes[modifier]

1
7

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]