avide

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVe siècle) Du latin avidus.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
avide avides
\a.vid\

avide \a.vid\ masculin et féminin identiques

  1. Qui désire quelque chose avec beaucoup d’ardeur.
    • Très bornée dans ses dépenses, elle ne pouvait se procurer les plaisirs dont elle était avide, ni consentir à s’en priver. — (Marie-Jeanne Riccoboni, Histoire d’Ernestine, 1762, édition Œuvres complètes de Mme Riccoboni, tome I, Foucault, 1818)
    • Tu n'en fis pas assez, reine de sang avide ;
      Il fallait joindre encor l’inceste au parricide !
      — (Crébillon, Sémir. V, 1.)
  2. En parlant de choses, avec le même sens.
    • Ils s'étonnent comment leurs mains, de sang avides,
      Volaient, sans y penser, à tant de parricides.
      — (Pierre Corneille, Hor. I, 4.)
    • Dessus l’avide espoir de quelque paraguante,
      Il n'est rien que leur art aveuglément ne tente.
      — (Molière, l'Étour. IV, 9.)
    • Tous ces yeux qu’on voyait venir de toutes parts
      Confondre sur lui seul leurs avides regards.
      — (Jean Racine, Bérén. I, 5.)
  3. (Par extension) (Soutenu) Qui a une attention passionnée.
    • Avide il écoutait vos paroles.
    • Dans l’ombre, au clair de lune, à travers les buissons,
      Avides, nous pourrons voir à la dérobée
      Les satyres dansants.
      — (Victor Hugo, Voix intér. VII.)
  4. (Absolument) Qui a un grand désir de manger.
    • Un enfant si avide qu’il dévore plutôt qu’il ne mange.
    • (Figuré)L'acide fluorhydrique, très avide d'eau, attaque vivement les végétaux. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  5. (Figuré) Intéressé, cupide.
    • Autour de Monsieur se groupaient quelques gentilshommes, factieux, avides, remuants, qui ne pouvaient grandir et s'enrichir que par le désordre. Le duc d’Orléans était leur garant, leur pavillon, leur espoir. — (Auguste Bailly, Mazarin, Fayard, 1935, p.104)
    • L'on remarque, dans les cours, des hommes avides qui se revêtent de toutes les conditions pour en avoir les avantages. — (Jean de la Bruyère, 8.)
  6. (Programmation informatique) Se dit d’un regex qui englobe ses bornes.

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « avide [a.vid] »

Références[modifier]

Italien[modifier]

Forme d’adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin avido
\ˈa.vi.do\
avidi
\ˈa.vi.di\
Féminin avida
\ˈa.vi.da\
avide
\ˈa.vi.de\

avide \ˈa.vi.de\

  1. Féminin pluriel de avido.

Latin[modifier]

Étymologie[modifier]

De avidus avec le suffixe -e.

Adverbe [modifier]

avidē \Prononciation ?\ (comparatif : avidius, superlatif : avidissime)

  1. Avidement.

Références[modifier]

Espéranto[modifier]

Étymologie[modifier]

De avida avec le suffixe -e.

Adverbe [modifier]

avide \a.ˈvi.dɛ\

  1. Avidement.