koto

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du japonais , koto.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
koto kotos
\ko.to\
Une femme jouant du koto.

koto \ko.to\ masculin

  1. (Musique) Instrument de musique japonais qui ressemble à une harpe.
    • Elle jouait du koto, ce qui constituait pratiquement sa seule distraction, dont le son aussi réservé que son caractère était souvent étouffé comme le gazouillis des petits oiseaux. — (Yōko Ogawa, Manuscrit zéro, traduction de Rose-Marie Makino, Actes Sud, 2011, p. 31)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Toulouse) : écouter « koto »

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • koto sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du japonais , koto.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
koto
\ˈkoʊ.toʊ\
ou \ˈkəʊ.təʊ\
kotos
\ˈkoʊ.toʊz\
ou \ˈkəʊ.təʊz\

koto \ˈkoʊ.toʊ\ (États-Unis), \ˈkəʊ.təʊ\ (États-Unis)

  1. Koto (instrument de musique).

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • koto sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg

Espéranto[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’allemand Kot.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif koto
\ˈko.to\
kotoj
\ˈko.toj\
Accusatif koton
\ˈko.ton\
kotojn
\ˈko.tojn\

koto

  1. Boue, vase.
  2. (Par extension) Chiasse, merde.

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • Pays-Bas (partie continentale) (Wijchen) : écouter « koto »
  • France (Toulouse) : écouter « koto »

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Koto sur l’encyclopédie Wikipédia (en espéranto) Wikipedia-logo-v2.svg

Finnois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De kota.

Nom commun [modifier le wikicode]

Déclinaison
Cas Singulier Pluriel
Nominatif koto kodot
Génitif kodon kotojen
Partitif kotoa kotoja
Accusatif koto [1]
kodon [2]
kodot
Inessif kodossa kodoissa
Élatif kodosta kodoista
Illatif kotoon kotoihin
Adessif kodolla kodoilla
Ablatif kodolta kodoilta
Allatif kodolle kodoille
Essif kotona kotoina
Translatif kodoksi kodoiksi
Abessif kodotta kodoitta
Instructif kodoin
Comitatif kotoine- [3]
Notes [1] [2] [3]

[1]

  • Comme complément d’un infinitif dans une
    phrase positive dont le sujet est la troisième personne
    du singulier sans aucun pronom.
  • Comme complément d’un infinitif dans une
    phrase positive passive.
  • Dans toutes les phrases passives à n’importe
    quel mode.
  • Dans une phrase impérative positive dont le
    sujet est la deuxième personne du singulier, ou la
    première ou deuxième personne du pluriel.

[2]

  • Dans les phrases actives positives aux modes
    indicatif, conditionnel ou potentiel.
  • Dans une phrase impérative positive dont le
    sujet est la troisième personne du singulier ou du
    pluriel.

[3]

koto \ˈko.to\

  1. (Dialectal) Maison, chez-soi.

Dérivés[modifier le wikicode]

Noms :
Adjectifs :
Adverbes :

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

koto \ˈkoto\

  1. Accusatif II singulier de koto.

Anagrammes[modifier le wikicode]

Ibatan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

koto \Prononciation ?\

  1. Pou.

Ido[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot composé de kot- et -o « substantif ».

Nom commun [modifier le wikicode]

koto \ˈkɔ.tɔ\

  1. Cote (nombre, pas: taxe).

Anagrammes[modifier le wikicode]

Khamnigan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

koto [kʰɔtʰɔ]

  1. Ville.

Notes[modifier le wikicode]

Ce mot utilise la notation d’un linguiste car la langue ne dispose pas d’un alphabet officiel.

Références[modifier le wikicode]

  • Juha Janhunen, 2003, Khamnigan Mongol, The Mongolic Languages, pp. 83-101, Londres, Routledge.