péter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Peter, Péter, peter

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin pedo (même sens).

Verbe [modifier le wikicode]

Péter (1)

péter \pe.te\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se péter)

  1. (Intransitif) (Populaire) Rejeter un gaz par l’anus. Faire un pet.
    • […] dans la rue on emmenait en fourrière le fiacre abandonné 3 269 dont le cheval péta tout le long du chemin qu’il parfuma de façon nauséabonde. — (Guillaume Apollinaire, Les Onze Mille Verges, chap. 2)
    • On m’a raconté qu’un homme que j’ai connu, et qui s’est suicidé, se rappelait avoir conçu, dès sa première enfance, une haine irrémissible à l’égard de son père, du jour qu’il l’avait entendu péter. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 88.)
    • Parfois, je me levais pour aller rajouter
      Une bûche sinon le feu sans moi mourait
      Le très vieux braque hongrois pétait assidûment
      C’était à peu près tout comme incident marquant.
      — (François Morel, Fumoir anglais, 2006)
  2. (Intransitif) (Populaire) Se casser, se briser avec bruit, exploser.
    • Le ballon a pété.
  3. (Intransitif) (Figuré) (Populaire) Exploser.
    • Tout le monde était énervé, ça a fini par péter.
  4. (Intransitif) (Populaire) Se rompre brusquement, se casser.
    • Le pont a pété quand ils sont passés dessus.
  5. (Transitif) (Populaire) Casser, briser.
    • J’ai empoigné le frêle poteau de la tente, et je le secoue, avec précaution, car je ne me consolerais pas si je le faisais péter, leur bout de bois ! — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 13.)
    • Avant de mourir, je voudrais péter la gueule à un architecte, n’importe lequel, au hasard. — (Marie Desplechin, Trop sensibles, Éditions de l’Olivier, 1995)
    • Il a pété ma télé hier soir.
    • On dit que pétrir, c’est modeler
      Moi je dis que péter, c’est démolir.
      — (Stupeflip, « L.E.C.R.O.U. », extrait de l’album Stupeflip, 2003)
  6. (Pronominal) (Populaire) Se casser quelque chose.
    • Je me suis pété la jambe au ski.
  7. (Pronominal) Avoir un accident.
  8. (Transitif) (Argot policier) Arrêter.
  9. (Transitif) (Argot) Péter une roteuse : déboucher une bouteille de champagne.
    • Depuis que la noce avait embarqué, ils avaient fait péter six fois la rôteuse… — (Jacques Sallin, Tango barbare, Éditions Publibook, 30 septembre 2011)
  10. (Familier) Apporter, rapprocher, faire ce qui est attendu.
    • Arthur : Allez euh… Euuuuuuuuuh… Machine… Faites péter votre coupette ! — (Alexandre Astier, Kaamelott, Livre II, La Joute Ancillaire, 2005)
    • Je me retourne et découvre non sans émotion Line de Kok, la commissaire d’arrondissement. On se pète la bise, vite fait. — (Patrice Dard, Ze San-Antonio Code, Fayard, 2005, ISBN 978-2213622958)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]


Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Utilisation artistique : He-gassen sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg