projection

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin projectio (« jet en avant, projection »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
projection projections
\pʁo.ʒɛk.sjɔ̃\

projection \pʁo.ʒɛk.sjɔ̃\ féminin

  1. (En général) Action de projeter.
    • La douche, c’est-à-dire la projection d’eau froide ou chaude sur le corps en jet, en pluie, en ablutions, est un agent thérapeutique de premier ordre. — (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 172)
  2. (Par extension) Ce corps projeté en mouvement.
    • Une bâche de 1000 m² qui la recouvre et un dispositif d'aspersion de gouttes d’eau contribuent à éviter les projections alentour et à limiter la diffusion des poussières. — (Vincent Charbonnier, La déconstruction inédite d’une tour lyonnaise, dans l’Usine nouvelle du 22 mars 2012, page 24)
  3. (En particulier) (Géologie) Amas de roches projetées par une éruption volcanique.
    • […], c'est ainsi qu'il n'y a qu'une différence de 50 m entre le basalte de Reilhaguet, d’Onsac et le basalte du pliocène moyen entre la Vaissière et Jussac, qu'il n'y a qu'une petite masse de projections entre le trachyte de Giou-de-Mamou et le basalte du Coyan (Plioc. sup.), […]. — (Philippe Zurcher, « Les éruptions du Miocène supérieur », dans le Bulletin du Service de la carte géologique de la France, vol. 41, n° 200-202, Libr. polytechnique C. Béranger, 1939, p. 17)
  4. (Optique) Action de projeter de la lumière ou des images lumineuses.
    • La projection du film commence dans un quart d’heure.
  5. (Spécialement) Image d’un objet, d’un portrait, d’une scène, d’un paysage, etc., projetée par un appareil d’optique, par une lanterne sur un écran.
    • Appareil à projections.
    • Une conférence avec projections, illustrée de projections.
  6. (En particulier) (Cinéma) Séance durant laquelle un film est montré.
    • Sauf qu'à force de réduire la taille des salles, on est arrivé au seuil au-delà duquel, à riquiquitude égale, il n'y a plus guère de différence entre la projection quasi privée dans une micro-salle vide et la vision à domicile du même film à la télé. — (Serge Daney, Le salaire du zappeur, Paris : Ramsay, 1988, rééd. P.O.L éditeur, 1993, p. 126)
    • A Marchand, le réalisateur reprochera de « ribouler » quand il joue la colère. En pleine projection de rushes, sa voix s'élève, pour lancer à l'acteur sur l'écran : « Arrête de ribouler des yeux! » — (Pascal Mérigeau, Maurice Pialat l’imprécateur, Grasset, 2003)
  7. (Militaire) Acheminement, par voie aérienne, maritime ou terrestre, d’une force militaire loin de son lieu habituel de stationnement.
    • Projection de moyens humanitaires ou militaires.
  8. (Bases de données) Opération qui fournit une partie de table, donc un sous-ensemble en retirant des attributs (des colonnes), parfois selon ceux d’une autre table.
  9. (Mathématiques) : Image unique d’un élément sur un ensemble.
    1. (Algèbre linéaire) : Image obtenue par un vecteur.
      • L’application p est appelée projection (vectorielle) sur F parallèlement à G. — (projection vectorielle)
    2. (Géométrie) (Géométrie descriptive) Image obtenue parallèlement à une direction donnée.
      • On appelle projection orthogonale d’un point sur un axe … — (unisciel)
  10. (Psychologie) Mécanisme de défense imaginaire par lequel un sujet rejette des pulsions, des pensées, voire des désirs sur un autre, refusant d’admettre ceux-ci comme siens.
  11. (Cartographie) Représentation de la sphère ou de tel autre corps solide, faite sur un plan, d’après certaines règles géométriques.
    • Toutes les lignes d’heures tracées sur les cadrans solaires sont les projections des méridiens célestes sur la surface du cadran.
    • On nomme “plan” la projection d’un édifice sur une surface horizontale, et “élévation” la projection d’un édifice sur une surface verticale.
  12. (Cartographie) (Entre les points d'un ellipsoïde de référence) Correspondance mathématique continue, généralement biunivoque, entre les points d'un ellipsoïde de référence, ou d'une partie de cet ellipsoïde, et les points d'un plan, ou éventuellement d'une autre surface) utilisé pour la réalisation de cartes de la surface de la Terre ou d'un autre corps céleste, celle-ci étant supposée projetée sur un ellipsoïde de référence suivant les normales à ce dernier[1].
    • La projection cartographique de Mercator est une projection tangentielle de type cylindrique.
    • Sans que cela soit nécessaire pour l’apprentissage de la technique même du dessin, il est bon de connaître les principes de base de la cartographie mathématique et de savoir quels sont les grands types de projections : […]. — (Paul Claval & Jean Claude Wieber, La Cartographie thématique comme méthode de recherche, tome 1, Les Belles Lettres, 1969, page 12)
  13. (Cartographie) Représentation graphique globale ou partielle, en deux ou trois dimensions, de la configuration de la Terre, d'un autre corps céleste ou du ciel, et des phénomènes qui s'y rapportent[1].

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Mathématiques :

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. a et b « Glossaire de cartographie », dans le Bulletin du Comité Français de Cartographie, mars-juin 1990, nos 123-124, Paris (2e édition), ouvrage placé sous licence CC BY-SA 4.0 et intégré au Wiktionnaire grâce à un don du Comité Français de Cartographie.

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin projectio.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
projection
\Prononciation ?\
projections
\Prononciation ?\

projection \Prononciation ?\

  1. Projection.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]