propylée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIe siècle) Par l'intermédiaire du latin propylaea, du grec ancien προπυλαια, propylaia (« id. ») pluriel de προπυλαιον, propylaion (« id. ») de pro- (« devant ») et πυλών, pulon, pulê (« porte »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
propylée propylées
\Prononciation ?\
Le propylée de l'Acropole, Athènes.

propylée masculin

  1. (Architecture) Vestibule conduisant à un temple grécoromain.
    • Le propylée occidental de l'agora romaine a été construit entre 19 et 11 av. J.-C., et possédait une rangée de quatre colonnes ioniques.
  2. (Par extension) Entrée monumentale, porche ou vestibule situé à l'entrée d'un temple ou d'un lieu public.
  3. (Surtout au pluriel) Édifice formé de plusieurs portes et orné de colonnes, constituant l'entrée monumentale d'un sanctuaire ou d'une citadelle.
    • Les propylées de Sounion, d'Éleusis.
    • Les propylées d'Athènes bâtis à l'entrée de l'Acropole de 437 à 432 av. J.-C. par l'architecte Mnésiclès.
  4. Édifices érigés de 1783 à 1789 par Claude Nicolas Ledoux aux portes d'entrée du nouveau mur d'octroi dit de la Ferme générale (1786).
    • Les Propylées de Paris 1785-1788. (Claude-Nicolas Ledoux, une promenade savante au clair de lune , Jean-Pierre Lyonnet, Editions Honoré Clair, 2013).

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]