caduc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin caducus (« qui tombe », « périssable », « fragile »).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin caduc
/ka.dyk/
caducs
/ka.dyk/
Féminin caduque
/ka.dyk/
caduques
/ka.dyk/

caduc /ka.dyk/ masculin

  1. (Botanique) Se dit d’un organe, notamment les feuilles, se détachant et tombant chaque année.
    • Le chêne est un arbre à feuilles caduques. Calice caduc.
  2. (Par extension) (Botanique) Se dit d’un arbre dont les feuilles sont caduques.
  3. Qui touche à sa fin, à sa ruine.
    • Mais tu devrais me remercier, toi qui es si pauvre, si vieille et si caduque.
      — Pas si pauvre ni si vieille que vous le croyez, notre maître. […]; et, quant à être caduque, je suis aussi droite que vous sur mes jambes, soit dit sans affront.
      (Charles Deulin, Le Poirier de Misère)
    • Immobiles comme de vieilles idoles oubliées, elles regardent, […], passer les hommes qui n'ont plus un regard pour elles, […], les vieillards caducs qui ont été leurs amants, jadis... (Isabelle Eberhardt, Pleurs d’amandiers, 1903)
  4. (Par extension) Qui est périmé, dépassé ou n'est plus valide.
    • La partie de la charte de l’OLP qui prévoit la destruction de l’État d’Israël est caduque. (Yasser Arafat, le 2 mai 1989)
  5. (Droit) Qui reste sans effet, sans propriétaire.
    • Donation caduque.
  6. (Linguistique) Muet.
    • En français standard le « e » n’est pas toujours prononcé. Il est dit instable, caduc, ou muet.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • le mal caduc : (Familier) (Vieilli) épilepsie qui fait tomber en convulsion.
  • legs caduc : (Droit) legs qui reste sans effet, soit parce que le légataire est mort avant le testateur ou que la chose léguée a péri, soit parce que le légataire le répudie ou se trouve incapable de le recueillir.
  • lot caduc : (Droit) lot qui n’est point réclamé.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier | modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin caducus.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

caduc masculin

  1. Caduc.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, 1838-1844

Catalan[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin caducus (« qui tombe », « périssable », « fragile »).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Masculin caduc
[kəˈðuk]
caducs
[kəˈðuks]
Féminin caduca
[kəˈðukə]
caduques
[kəˈðukəs]

caduc [kəˈðuk], [kaˈðuk]

  1. Caduc.
  2. Délabré.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Occitan[modifier | modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin caducus (« qui tombe », « périssable », « fragile »).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Masculin caduc
[kaˈðyk]
caducs
[kaˈðyt͡s]
Féminin caduca
[kaˈðyko̞]
caducas
[kaˈðyko̞s]

caduc [kaˈðyk] (graphie normalisée)

  1. Caduc.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • occitan moyen (languedocien hors zones orientales, niçois) : [kaˈðyk]
  • provençal maritime et rhodanien, alésien, montpelliérain oriental : [kaˈðy]

Références[modifier | modifier le wikicode]