confire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1226) Du latin conficere (cum + facere), « préparer ».

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

confire /Prononciation ?/ transitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Faire cuire dans un sirop, une liqueur, une graisse, certains aliments en vue de leur conservation. La substance choisie pénètre alors l’aliment et s’y incorpore.
    • Le fruit de l’épine-vinette est utile pour conserver et confire et pour garnir les plats. (Th.W. Forsyth, Traité de la culture des arbres fruitiers, p.197, 1803)
    • On peut confire au sucre, au miel, à l’eau-de-vie des fruits, des fleurs ou des légumes.
    • Ce sont des prunes et des cerises confites à l’eau-de-vie.
    • L’oie, le canard, le foie gras et le porc peuvent être confits par cuisson lente dans leur graisse.
  2. (Désuet) (Figuré) (Familier) Tremper à l’excès dans un domaine, dans une activité, en perdre sa personnalité.
    • Être tout confit en dévotion, c’est être dans les grandes pratiques de la dévotion.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]