essorer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin exaurare (« exposer à l’air »), dérivé de aura (« air »).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

essorer /e.sɔ.ʁe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Exposer à l’air pour faire sécher ou sécher par l’effet de la force centrifuge dans un appareil fermé.
    • …on la fait tremper pendant trois ou quatre heures, après quoi on la retire du bain, on laisse égoutter et on essore. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. Tordre un linge pour en exprimer l'eau.
    • Essorer une serpillère.
  3. (Jardinage) Retourner la terre trop humide pour en faire sécher.
    • Essorer une plate-bande.
  4. (Populaire) Prendre les forces, prendre l'argent.
    • Le travail l'a essoré.
    • Se faire essorer au jeu.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du verbe latin exaurare, dérivé de aura (« air »).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

essorer transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Lâcher dans les airs, prendre son essor.
    • Essorer les éperviers.