revers

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
revers
/ʁə.vɛʁ/

revers /ʁə.vɛʁ/ masculin singulier et pluriel identiques

  1. Côté d’une chose opposé au côté principal, à celui que l’on regarde ou qui se présente d’abord.
    • Le revers ou verso d’un feuillet.
      Le 'revers' d’une tapisserie, d’une étoffe.
    • Le revers de la main : Le dos de la main, le côté opposé à la paume.
    • Un coup de revers ou simplement coup d’arrière-main,
  2. Coup donné avec le dos de la main, ou avec une arme ou un instrument quelconque, de la gauche vers la droite dans le cas d’un droitier, de droite à gauche dans celui d’un gaucher.
    • Et sans autre préambule, avant qu’elle s’y attendît, il la gifla si largement qu’il l’envoya culbuter contre le lit d’un seul revers de main. (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • (Tennis) Revers à deux mains.
    • Ce joueur de paume, ce joueur de tennis excelle dans les coups de revers, il fait très bien les revers.
    • Frapper de revers, frapper de gauche à droite avec une arme, un bâton, une raquette, etc., que l’on tient de la main droite.
  3. (Figuré) Un revers de fortune ou simplement un revers : Une disgrâce, un échec, un accident qui change une bonne situation en une mauvaise.
    • Il vient d’avoir un fâcheux revers de fortune.
    • Il a éprouvé, essuyé de cruels revers.
    • Être ferme dans les revers.
    • Il s’est laissé abattre par le premier revers.
    • Il a eu tour à tour des succès et des revers.
  4. (Vêtements) Partie d’un vêtement qui est ou semble repliée en dessus, de manière à montrer une partie de l’envers ou de la doublure du vêtement.
    • Il se leva tout à fait, passa la main entre l’échancrure de son gilet et le plastron de sa chemise qui godait, tira les revers de son habit, et s’assura que le nœud de sa cravate n’avait pas été dérangé. (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • […]; une véritable épidémie de petits drapeaux et d’insignes pour boutonnières s’abattit sur les torrents de jeunesse laborieuse et pressée […]. Il était dangereux de ne pas avoir d’insignes patriotiques au revers de l’habit. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 213, Mercure de France, 1921)
  5. (Spécialement) Haut de la tige d’une botte, lorsqu’il paraît se rabattre et montrer le côté du cuir qui n’est pas noirci.
    • Bottes à revers.
  6. (Numismatique) Côté opposé à la face ou avers, portant une inscription, un sujet, etc., en parlant de monnaies ou de médailles
    • Cette médaille a sur l’avers la tête d’Auguste, et sur le revers une victoire.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Côté d’une chose opposé au côté principal

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Côté opposé à la face d’une pièce de monnaie ou d’une médaille

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]