verser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du bas latin *versare, de versari, fréquentatif de vertere « tourner, virer ».

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

verser /vɛʁ.se/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Faire couler.
    • […] car l’Empereur n’aime que la guerre. Il a déjà versé plus de sang pour donner des couronnes à ses frères, que notre grande Révolution pour gagner les Droits de l’Homme. » (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Verser de l’eau dans une aiguière, dans une cruche. — Verser de l’eau sur les mains, la verser à terre. — Verser du vin dans un verre. — Verser d’un vase dans un autre.
    • Verser du blé dans un sac, de l’avoine dans un coffre.
    • (Absolument)Verser à boire.
  2. Parler de manière péjorative de quelqu'un ; déverser ses sentiments le plus vils.
    • Verser le mépris, verser le ridicule sur quelqu’un.
  3. Apporter à une caisse, venir déposer, en parlant des espèces d’or et d’argent, des sommes, des fonds.
    • À l’apogée de l'empire maritime athénien, un millier de cités lui versaient un tribut. (P.J. Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992, p.163)
    • Verser des fonds dans une caisse. — Les cotisations, les souscriptions devront être versées avant telle date. — Verser des fonds dans une affaire
  4. (Figuré) (Militaire) Faire passer d’un corps dans un autre, en parlant d’hommes de troupe.
    • Les hommes du détachement furent pour la plupart versés dans le premier bataillon.
  5. (Vieilli) ou (Acadie) Faire tomber sur le côté, en parlant particulièrement des voitures et de ceux qui sont dedans.
    • Ce cocher a versé sa voiture. — Il nous a versés dans le fossé.
  6. (Agriculture) Faire coucher au sol, en parlant des moissons sur pied.
    • L’orage a versé les avoines, les blés.

verser /vɛʁ.se/ transitif indirect

  1. S'attacher à une doctrine, à un dogme, à une science, à un art. — Note : Il est souvent suivi de dans.
    • Quand le mouvement islamiste radical s'empara de la direction des syndicats d'étudiants, à la fin des années 1970, nombre de ses chefs étaient versés dans d'autres idéologies, le marxisme en particulier, ou étaient d'anciens marxistes. (P.J. Vatikiotis, L'Islam et l'État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992, p.101)

verser intransitif

  1. (Canada) (Populaire) Chavirer.
    • La chaloupe a versé à cause des vagues.
  2. (Vieilli) ou (Acadie) Tomber sur le côté, en parlant particulièrement des voitures et de ceux qui sont dedans.
    • Les voitures trop hautes sur leurs roues sont sujettes à verser. — Nous avons versé à tel endroit.
  3. (Agriculture) Se coucher sous la pluie ou le vent, en parlant des moissons sur pied.
    • S’il pleut longtemps, les blés verseront. — Le grand vent fait verser les seigles.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • Verser le sang innocent. — Après tant de sang versé sur les champs de bataille, les deux ennemis épuisés firent une trêve.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]