sabir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Altération de l’espagnol saber (« savoir »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
sabir sabirs
/sa.biʁ/

sabir /sa.biʁ/ masculin

  1. Langue simple, lingua franca, mélange d’espagnol, d’italien et d’arabe, qui a longtemps servi aux commerçants et marins en Méditerranée.
    • Note : Rendue célèbre par Molière dans son ballet turc du Bourgeois gentilhomme (acte IV, scène 5): Se te sabir, Te respondir … Si toi savoir, toi répondre …
    • Cela était dit en sabir avec une crudité sauvage que le français ne peut pas traduire. (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • D’ailleurs, comment allait-il lui parler, puisque, bien certainement, elle ne comprenait pas un mot de français et que lui ne savait pas même le sabir ? (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
  2. (Linguistique) Langage mixte permettant la communication entre des groupes linguistiques différents, mais moins homogène et plus pauvre que le pidgin ou le créole.
  3. (Par extension) Parler difficilement compréhensible. Charabia.
    • Le matin, aux aurores, j’étais au guichet de la police des frontières, attendant avec anxiété que le fonctionnaire enfermé dans son aquarium eût fini d’examiner mon passeport, page par page, lorsque le haut-parleur crachota une annonce dans un sabir qui voulait se faire passer pour de l’arabe classique. (Fellag, Un Coing en hiver, dans le recueil Le Dernier Chameau et autres histoires, 2004, p. 23.)
    • On avait du mal à comprendre son sabir.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]