étape

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : etápe

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du bas latin stapula, du germanique.
Voir aussi le néerlandais stapel (« entrepôt »), danois stabel (« amas »).
Voir aussi l’étymologie de étable.
Le sens « de lieu de repos » vient par extension de celui de « magasin de vivres », car c’est là que s’arrêtaient, pour passer la nuit, les troupes en marche afin de recevoir les vivres pour le lendemain.  (information à préciser ou à vérifier)

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
étape étapes
\e.tap\

étape \e.tap\ féminin

  1. (Vieilli) Fourniture de vivres, de fourrages qu’on fait aux troupes qui sont en route.
    • Fin février est très beau et le 2 mars nous quittons le cantonnement de Marquigny. Nous marchons en arrière-garde du bataillon et, par Louvergny, La Cassine, nous arrivons à l’étape à midi à Chémery-sur-Bar. — (Gustave Folcher & ‎Rémy Cazals, Les carnets de guerre de Gustave Folcher, paysan languedocien, 1939-1945, François Maspéro, 1981, p.62)
    • La fourniture des étapes dans toutes les villes et lieux sujets au passage des troupes […] les adjudicataires généraux de la fourniture des étapes et les étapiers particuliers seront exempts, pour les vins qu’ils fourniront à l’étape seulement, de tous les droits d’octroi. — (Arrêt du conseil d’État, 15 déc. 1708)
  2. Lieux d'arrêt et de repos le long d'un trajet.
    • Nous allons faire une étape pour manger.
    • Quand vous irez à votre régiment, n'oubliez pas mon petit château qui est votre étape. — (Voltaire, Lett. la Villevieille, 20 déc. 1768.)
  3. La distance entre deux étapes.
    • Nonante lieues en quatre étapes et une demie. Tu calcules ? vingt lieues par jour ! Diâle, on routait dur en ce temps-là. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • J'exerçais alors la médecine à Casablanca; et, Sokhrat Ed-Djeja ne se trouvant qu'à trois étapes de cette ville et aucun médecin n'ayant accompagné la colonne chérifienne, je fus appelé au camp pour y donner mes soins à l'illustre malade. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 11)
  4. (Par extension) lieu où l’on s'arrête dans le cours d’un déplacement successif, tel que colonisation, acclimatement, etc.
    • Une plante peut-elle, par des étapes successives, passer des pays chauds dans les pays tempérés ?
  5. (Figuré) Les étapes de l’humanité, de la civilisation.
  6. (Vieilli) Nom donné aux places publiques, où les marchands étaient obligés d’apporter leurs marchandises pour les y mettre en vente.
    • L' étape est belle. L’ étape des vins est considérable.
    • Nulles personnes, de quelque qualité et condition qu’elles soient, ne pourront faire magasins ou étapes de vins en leurs châteaux, maisons de champs et villages. — (Règlement du 6 mars 1638)
  7. (Vieilli) Magasin où l’on met les vivres destinés aux troupes qui passent.
    • Le roi ordonnait dans l’ordonnance du 19 novembre 1549 que les troupes de passage ne pussent s'approvisionner de vivres qu’à l’ étape.
  8. (Vieilli) Ville, localité, comptoir, où il y a entrepôt et commerce d’échange.
    • Alexandrie étant devenue la seule étape, cette étape grossit. — (Montesquieu, Esp. XXI, 16.)
    • Dans la faiblesse de l’empire, les barbares obligèrent les Romains d’établir des étapes et de commercer avec eux ; mais cela même prouve que l’esprit des Romains était de ne pas commercer. — (Montesquieu, ib. XXI, 15.)
    • On arrivait à Muziris, première étape des Indes, et de là à d’autres ports. — (Montesquieu, ib. XXI, 9.)
  9. (Marine) (Rare). Endroit d’un port où les marchands apportent leurs marchandises.
  10. (Figuré) Partie de la période d'une évolution, d'une transformation, d'une mutation, etc.
    • Mais la plupart subissent des métamorphoses qui définissent les insectes hétéromorphes ; elles sont progressives dans le type hétérométabole, et se font par étapes dans le type holométabole qui est le plus fréquent et le plus important. — (Jean Bailenger, Évolution de l'organisation animale, Masson, 2001, p.94)
    • Le Reichsmark fut converti en francs en deux étapes, introduction d'un « Saarmark » en janvier 1947, conversion en francs en novembre de la même année. — (Gilbert Krebs, L'Allemagne, 1945-1955: de la capitulation à la division, Presses Sorbonne Nouvelle, 1996, p.154)
  11. (Sport) (Cyclisme) Trajet effectué en une journée d'une compétition qui en compte plusieurs.

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]