éventail

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1416) Composé de éventer et -ail.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
éventail éventails
\e.vɑ̃.taj\
Éventail Louis XV.
Nuancier en éventail.

éventail \e.vɑ̃.taj\ masculin

  1. Petit dispositif demi-circulaire, composé de lames légères d’ivoire, de nacre, de bois, etc., qui se replient les unes sur les autres, dont la partie supérieure est ordinairement recouverte de papier, de taffetas ou de plumes, et dont on se sert pour s’éventer.
    • Elle prit à la main son éventail de plumes, et sortit nonchalamment. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
  2. (Par analogie de forme) En demi-cercle.
    • Tenir ses cartes en éventail, en parlant d’un joueur de cartes.
    • Se déplacer en éventail, en parlant d’une troupe.
    1. (Jardinage) Façon de tailler un arbre fruitier pour lui donner la forme d’un éventail ouvert.
      • Allées de tilleuls, de charmilles en éventail.
  3. Gamme, large choix, palette ; par analogie avec le nuancier qui se déplie et replie comme un éventail.
    • Le large éventail parémiologique de cet ouvrage témoigne d'un fait évident : les proverbes coexistent avec d'autres énoncés et formules sentencieuses. — (Julia Sevilla Munoz, Les proverbes et phrases proverbiales français, et leurs équivalences en espagnol, ‎2000, dans Langages, 34e année, n° 139, (2000), La parole proverbiale, p.100)
  4. (Cyclisme) Groupe de coureurs placés en diagonale pour se protéger du vent.

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France (Île-de-France) : écouter « éventail [e.vɑ̃.taj] »

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]