-ois

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : õis, ois

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien bas vieux-francique -isk (-isch en allemand moderne), que l’on retrouve dans la racine latinisée de certains mots dérivés du germanique (→ voir franciscain, François et français)ou du latin -ensis (« habitant de ») (→ voir Carthaginois).

→ voir -ais

Suffixe [modifier le wikicode]

-ois masculin

  1. Variante de -ais, suffixe servant à former des substantifs (majuscule initiale) ou des adjectifs (minuscule initiale) indiquant l'origine de la personne ou de la chose en question.
    • On devrait peut-être dire Montréalais; mais Montréaliste est le terme usité dans le pays. Québecquois a été reçu de tout temps et va très bien avec Iroquois et avec Canadois que l’on trouve dans les vieilles narrations. — (Pierre-Joseph-Olivier Chauveau, Charles Guérin, G.H. Cherrier, éditeur, Montréal, 1853, Note D, p. 354)

Composés[modifier le wikicode]

Faisant référence à un ville
Faisant référence à une province, un État constitutif, une région
Faisant référence à un pays
Divers

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

→ voir -ien et -ais

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Suffixe [modifier le wikicode]

Nombre Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Sujet -ois -oise -ois
Régime -ois
Pluriel Sujet -ois -oises
Régime -ois

-ois masculin

  1. Suffixe servant à former des adjectifs ; -ais ; -ois.

Variantes[modifier le wikicode]

  • -ais (rare, par exemple l’Histoire des Anglais, ms. de la British Library, 1275-1325)
  • -eis (normano-picard)

Dérivés[modifier le wikicode]