Wiktionnaire:Actualités/028-juillet-2017

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Autres langues :
العربية • ‎English • ‎français
Logo Wiktionnaire-Actualités.svg

Wiktionnaire:Actualités est un petit périodique mensuel sur le Wiktionnaire et les mots qui existe depuis avril 2015. Son écriture est ouverte à toutes bonnes volontés. Vous pouvez vous inscrire pour être informé de la publication des prochains numéros, consulter les anciens numéros et participer au brouillon du prochain. C’est le petit frère des Regards sur l’actualité de la Wikimedia. Si vous avez des commentaires, critiques ou suggestions, vous êtes les bienvenues sur la page de discussion !

Actualités - numéro 28 - juillet 2017

Brèves[modifier]

  • Le Monde diplomatique du mois de juillet 2017 consacre une page au serbo-croate, langue considérée comme une seule langue par beaucoup de linguistes mais séparée en quatre (bosnien, croate, monténégrin, serbe) pour des raisons politiques.
Photographie du ciel de Pologne.
Détail d’une photographie de Михайло Пецкович, proposée comme image remarquable en juillet 2017.

Lingua Libre[modifier]

Il est plus que temps de vous présenter ce projet qui viendra enrichir énormément le Wiktionnaire dans les années à venir ! Le projet Lingua Libre est la rencontre entre deux autres projets : Langues de France sur Wikipédia et Shtooka un projet développé par Zmoostik (d · c · b) pour enregistrer massivement les langues et qui a versé des milliers de fichiers audios dans Wikimedia Commons (même si beaucoup ne sont pas catégorisés).

Lingua Libre a pour vocation d’enregistrer toutes les langues du monde, commune par commune… et propose une interface d’enregistrement en ligne avec deux voies d’enregistrement possibles : Un enregistrement unique avec tous les paramètres disponibles, ou bien un enregistrement par liste de mots qui coupe les fichiers sons automatiquement après chaque silence. Cette dernière possibilité est une technologie issue directement du projet Shtooka réutilisée pour le net.

Actuellement, l’outil est encore en développement et il garde sur son serveur les enregistrements effectués. Il est possible de télécharger les enregistrements un à un d’un simple clic ou par lot en allant sur le profil d’un locuteur. En effet, en plus de proposer la possibilité de faire des enregistrements, Lingua Libre propose une gestion de compte permettant d’associer plusieurs locuteurs à un compte. Cela dans le but de pouvoir enregistrer plusieurs personnes avec le même compte.

Lingua Libre a été financé par des subventions de la DGLFLF en quasi-totalité et a été initié puis dirigé par Lyokoï (d · c · b), avec la collaboration de Xenophôn (d · c · b), qui a été engagé par l’association Wikimédia France pour l’occasion et qui a pris en charge tout le côté administratif et l’organisation de réunions et de sessions d’enregistrement de test. Enfin, l’outil a été en très grande partie codé par Zmoostik (d · c · b).

À l’avenir, le projet va se rapprocher le plus possible d’une structure Wiki en se basant sur MédiaWiki avec une interface Wikibase afin de faciliter l’accès à ses métadonnées. Ce sera une forme proche de la base multimédia Wikimedia Commons, mais dédiée aux enregistrements de langues, avec des metadonnées spécifiques pour permettre l’intégration dans les Wiktionnaires mais aussi la réutilisation pour l’apprentissage, la valorisation ou l’étude des langues.

Statistiques[modifier]

Entretien technique dans un grand édifice.
Détail d’une photographie du palais royal de Bruxelles illustrant la maintenance nécessaire aux grands édifices, photo proposée par Sally V pour le défi mensuel de juin sur le thème du point de fuite.
De mi-juin à mi-juillet (du 20/06/2017 au 20/07/2017)
  • Le français gagne 1 765 entrées et 1 779 citations ou exemples. Il est désormais à 353 794 lemmes, 526 189 définitions et 325 897 citations d’illustrations ou exemples.
  • Les trois autres langues qui ont le plus avancé sont le same du Nord (+ 6 950 entrées), le latin (+ 209 entrées) et l’ancien français (+ 202 entrées).
  • Deux nouvelles langues dans le Wiktionnaire ce mois-ci : le kaera (+1) et le dharug (+1).
  • Cette période a vu l’ajout de 10 777 nouvelles entrées pour 67 langues !
Les mots du mois

Les pages de statistiques externes permettent de connaître :

Autres évolutions
  • Il y a 32 172 médias d’illustrations (images et vidéos) dans les articles du Wiktionnaire, soit 192 de plus que le mois dernier.
  • Au 31 juillet 2017, le Wiktionnaire propose 275 thésaurus en langue française ! Trois nouveaux thésaurus ce mois-ci, sur le vol aérien, la pomme et le médicament.
  • Parmi les pages décrivant des mots de français, 3 883 pages incluent un lien vers au moins un thésaurus, permettant une navigation par le sens.

Maintenance[modifier]

Ce mois-ci, le Wiktionnaire a fait peau neuve en remplaçant dans son wikicode les balises HTML devenues désuètes avec le standard HTML5, ce qui aura pour effet d’améliorer le référencement des pages et d’avoir un code plus pérenne. Cette opération a été rendu possible grâce au développement d’un outil informatique appelé Linter qui traque les irrégularités dans le code du site, ainsi que les balises désuètes et rend disponible à tous ses résultats. Cela a permis de mettre à jour plus de 30 000 pages du Wiktionnaire. Les contributeurs et contributrices sont maintenant vivement invités à ne plus utiliser les balises suivantes : <center>, <font>, <strike>, et <tt>, et à les remplacer par des solutions équivalentes.

Anciennes balises Balises de remplacement Exemple
<center> <div style="text-align: center;">
Texte avec "text-align: center"
<font color=x size=y face=z> <span style="color: x; font-size: y; font-family: z;"> Texte avec "color: red"
Texte avec "font-family: Times New Roman;"
<strike> <s> Texte avec s
<tt> <code> Texte avec code

Le dico du mois[modifier]

Jean Tardieu, dans Un mot pour un autre, Éditions Gallimard, 1951.

Le Professeur Frœppel avait conçu le projet grandiose de construire une langue complète, uniquement basée sur l’utilisation des « mots inférieurs ». À travers ce personnage fictif, Tardieu expérimente des écritures minimalistes et montre que, finalement, la langue pourrait se contenter de bien peu et nous nous comprendrions tout aussi bien.

Avec un brin d’humour et un effort de description des usages, ce dictionnaire resté hélas ! inachevé compte 214 entrées (que j'ai dénombrées moi-même !) de termes qu’empruntent les humains pour parler aux animaux domestiques, aux enfants et aux étrangers, diminutifs familiers, mots vagues, monosyllabes bêtifiants à répétition, expressions enfantines ou gâteuses, mots et grommellements imitatifs, interjections et exclamations, argot édulcoré, etc.

En plus d’être un recueil assez inattendu de ces mots, les entrées sont parfois agrémentées d’exemples ; d’étymologies, malheureusement non sourcées ; de leur registre de langue ou de leur origine ; d’aide à la prononciation.

Une œuvre amusante à lire, et à compléter absolument par les textes variés (théâtre, poésie, récit) qui accompagnent ce dictionnaire et mettent en application ce langage. Une belle démonstration d’écriture sous contrainte, et peut-être précurseur d’un futur wikiprojet ?

Extraits choisis :

Ah ! Ah ! (ton ascendant) : Confirmation d’un fait que l’on soupçonnait. Ex. « Le Grand Pan est mort ! » Réponse : « Ah ! Ah ! ».

Cui-cui : Chant des oiseaux. Ex. « Le cui-cui des fifis est mimi. » (Le chant des oiseaux est plaisant.)

Gugusse : de « Auguste », clown célèbre. Personne qui veut amuser la galerie en faisant le pitre. « Qualis gugus pereo ! » (Néron mourant.)

Machin : Masculin de « chose ».

Ouais ! : Nasalisation de « oui ». (Le nasal bémolise et biaise. Il ajoute donc un élément dubitatif et ironique à l’affirmation.)

Zizi, ou zibi : Parties sexuelles de l’individu mâle (mot d’origine africaine).

— une chronique par Dara

Photographie de la mer du Japon.
Détail d’une photographie de Андрей Кровлин, proposée comme image remarquable en juillet 2017.
Wikimedia Community Logo.svg

LexiSession sur le vol aérien[modifier]

Impulsé par le Fantastique Groupe d’utilisateurs de Wiktionnaire, les LexiSessions visent à proposer des thèmes mensuels pour dynamiser l’ensemble des Wiktionnaires simultanément. Les thèmes sont suggérés en amont sur Meta et annoncé chaque mois sur la Wikidémie, l’espace principal de discussion.

La LexiSession de juillet était sur le vocabulaire du vol aérien et a permis la création du thésaurus du vol aérien qui permet de retrouver le vocabulaire lié à ce type de déplacement. Notons également plusieurs améliorations dans la version anglophone du projet autour de ce thème. Beaucoup de mots pourraient encore y être réunis, alors n’hésitez pas à y contribuer à l’avenir !

Pour le mois d’août, le thème proposé est le cirque !

En vidéo[modifier]

Cette rubrique vous propose de faire une revue des vidéos sur la linguistique et la langue française du mois, n’hésitez pas à ajouter les vidéos et les chaînes que vous trouvez !

  • Elles comme Linguistes : Ce mois-ci, elles font le point sur l’hypothèse Sapir-Whorf, c’est-à-dire l’influence de la langue sur la façon de penser.
  • Linguisticae : Il présente cette fois un peu de variation régionale autour de la schneck, ou du pain aux raisins, c’est selon, donc.
  • Le monde des langues : Une chaîne sur les langues dont nous n’avons pas encore parlé, qui propose de nombreuses vidéos, surtout sur l’apprentissage des langues !
Photographie de la mer du Japon.
Autre détail de la même photographie de Андрей Кровлин, montrant un lever de soleil sur la mer du Japon.

Réflexions[modifier]

Pour faire suite à la discussion concernant la création d’une catégorie Lemmes, voici quelques éléments permettant de cerner la difficulté qu’il y a à tout simplement savoir quels mots intégrer dans un dictionnaire dans le cas des langues polysynthétiques comme par exemple les langues inuites ou yupikes. Dans celles-ci, les mots — au sens d’unités lexicales porteuses d’un sens propre et séparées à l’oral par une pause et à l’écrit par des espaces ou des signes de ponctuation — les mots donc, peuvent correspondre à un syntagme, une proposition voire même à une phrase entière dans une autre langue, comme le français.

La question se pose donc de savoir quoi mettre dans un dictionnaire, que peut-on considérer être une forme canonique d’un mot pour ce type de langues ?

Le mode de constitution de ces mots consiste en une dérivation partant d’une racine à laquelle sont attachés différents suffixes. Il est clair qu’on ne pourra intégrer tous les mots puisque, par définition, il y en a une infinité et que, par ailleurs l’intérêt est quasiment nul pour un lecteur.

Qui irait mettre dans un dictionnaire français : on dirait le bruit d’un avion (en inuktitut « qangatasuuvvaluktuq ») ?

On pourrait penser ne mettre que les racines. Mais elles sont très peu nombreuses et, par exemple, nous n’aurions pas le mot avion (« qangatasuuq ») qui est lui-même dérivé de la racine qangata- (« s’élever en l’air ») et du suffixe -suuq (« quelque chose qui a l’habitude de ou est capable de »).

Le linguiste Steven A. Jacobson a proposé les règles suivantes à ce sujet (Yup’ik eskimo dictionary, ANLC, 2012, volume 1, page 16) : (les exemples sont en yupik central) :

Seront considérées comme entrées principales 
  • les racines (bien évidemment),
  • les dérivés dont la constitution et/ou la signification est facilement prévisible si la forme est significativement différente de celle du mot parent. Ex. acir- (« nommer ») sera intégré bien qu’il dérive de ateq (« nom ») car le lien entre at- à ac- n’est pas évident,
  • les dérivés dont la signification peut être donnée par un mot dans la langue cible (dans un dictionnaire bilingue). Ex: calissuun, littéralement (« instrument pour travailler ») qui correspond en fait à (« outil »),
  • les dérivés qui, bien que facilement prévisibles, sont d’un usage courant. Ex: maqivik (« bain de vapeur »), dérivé de maki- (« prendre un bain de vapeur »).

Ces quelques réflexions n’ont pour seul objectif que d’inciter à être prudent lorsque, dans le Wiktionnaire, on envisage d’étendre à toutes les langues certaines notions initialement prévues pour le français. — une chronique par Unsui

Photographie de la mer du Japon.
Dernière tranche de la même photographie de Андрей Кровлин, amenant un peu de fraicheur.