Wiktionnaire:Actualités/082-janvier-2022

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Autres langues :
  • français

Actualités du Wiktionnaire

Numéro 82 — janvier 2022
Logo Wiktionnaire-Actualités.svg

Wiktionnaire:Actualités est un journal mensuel sur le Wiktionnaire, les dictionnaires et les mots. Il est publié en ligne depuis avril 2015. Son écriture est ouverte à toutes les bonnes volontés. Vous pouvez vous inscrire pour recevoir un avis lors de la publication des prochains numéros, consulter les anciens numéros et participer au brouillon de la prochaine édition. Vous pouvez lire aussi les Regards sur l’actualité de la Wikimedia. Pour les commentaires, critiques ou suggestions, voir la page de discussion.

Tigres.

Statuettes de tigres photographiées par Gary Todd, proposées dans ce numéro pour célébrer le nouvel an chinois (cliquez pour voir la photographie en entier).

Brèves d’ici

  • Grâce à des requêtes similaires préparées pour Wikipédia par JohnNewton8 et Golmore, nous pouvons savoir qui a été le plus remercié en 2021 et qui a offert le plus de remerciements. Il s’agit d’une fonctionnalité propre au logiciel MediaWiki avec lequel fonctionne le Wiktionnaire et cela ne prend pas en compte les gentils messages laissés sur les pages de discussion ou dans les résumés de modification. Si vous voyez des modifications qui vous plaisent, n’hésitez pas à transmettre à votre tour des remerciements, c’est toujours apprécié !


Statistiques

Du 20 décembre 2021 au 20 janvier 2022

Circle-icons-arrow-up.svg + 14 478 entrées et 79 langues modifiées pour atteindre 4 481 786 entrées et 1 258 langues avec au moins cinq entrées.

Circle-icons-typography.svg + 2 237 entrées en français pour atteindre 398 446 lemmes et 612 899 définitions.

Circle-icons-bar-chart.svg Les cinq langues qui ont le plus avancé, outre le français, sont le same du Nord (+ 7 040 entrées), l’allemand (+ 1 187 entrées), le sicilien (+ 737 entrées), le polonais (+ 574 entrées) et le breton (+ 530 entrées).

Circle-icons-typography-ar.svgLes nouvelles langues sont : le salentin (+8), le calabrais centro-méridional (+6) et le cilentain méridional (+1).

Circle-icons-quote.svg + 3 835 citations ou exemples en français pour atteindre 507 128.

Circle-icons-camera.svg + 1 112 médias d’illustrations (images et vidéos) dans les pages principales du Wiktionnaire, pour atteindre 58 553.

Du 31 décembre 2021 au 31 janvier 2022

Circle-icons-speaker.svg + 3 792 sections de langue contenant au moins une prononciation audio (dont 1 038 pour le français) pour atteindre 311 483 sections de langue contenant au moins une prononciation audio pour 138 langues (dont 134 076 pour le français).

Icons8 flat mind map.svg 3 nouveau thésaurus ce mois-ci, le total reste de 1 101 thésaurus dans 67 langues dont 804 thésaurus en langue française. Les trois nouveaux thésaurus sont sur le soda et la sociolinguistique par Noé, ainsi que sur la rémunération par Jpgibert.

Circle-icons-trends.svg Wikiscan et Wikistats donnent chaque mois accès à beaucoup de mesures, dont la liste des pages les plus consultées et des pages modifiées par le plus de personnes.

Circle-icons-calendar.svg + 25 mots créés sur les 31 proposés dans les Mots du jour !

Structure du site icône.svg + 2 lexiques thématiques en français ce mois-ci, celui des nymphes proposé par JackPotte et celui des ponts créé par Sebleouf.

Brèves d’ailleurs

  • Jackson Weaver fait le point en anglais pour CBC News sur le fait que le dictionnaire Canadian Oxford English Dictionary date maintenant de presque vingt ans et qu’il n’est pas prévu de le rééditer. Il s’interroge sur ce que cela dit de nous (Canadiens et Canadiennes anglophones). Il précise d’abord que la langue n’est pas perçue comme distincte par la plupart des gens, mais que les linguistes suivent cependant ses évolutions avec intérêt, et que les traducteurs et traductrices feraient bon usage d’un dictionnaire à jour des usages de cette forme d’anglais. L’article est accompagné d’une vidéo de deux minutes avec les personnes interviewées. L’article termine en rappelant que l’anglais n’est pas la seule langue du Canada qui nécessite une documentation à jour, et que la plupart des langues des peuples premiers ne sont que trop peu étudiées et décrites.
  • Ann Ding propose pour The Guardian un article en anglais sur l’expression no worries (« pas de problèmes ») qui est très courante en Australie et en Nouvelle-Zélande, et qui se diffuse également aux États-Unis depuis quelques années. L’indice de sa large diffusion est une université qui l’a ajoutée dans une liste de termes familiers à proscrire.
  • Pauline Petit a rédigé pour France Culture un article sur l’expression la langue de Molière questionnant le choix de la figure et la langue qu’il parlait à l’époque.
  • Dans un article pour El Nacional, journal de la République dominicaine, Rafael Peralta Romero présente les mots d’origine taïno en espagnol. Le taïno est la langue parlée par les Taïno, un peuple qui vivait dans les Caraïbes avant la colonisation européenne. Parmi ces mots, ouragan est sans doute le plus connu, et tabac le plus discuté car il pourrait tout autant avoir une origine arabe. Sont mentionnés également manatí (nom espagnol du lamantin), hamaca (hamac), coa (sorte de pioche traditionnelle), barbacoa (barbecue) et caoba (nom espagnol de l’acajou). Plus de 70 termes d’origine taïno sont documentés et en usage dans l’espagnol parlé localement.
Tigre.

Une autre fête avec des tigres, Puli Kali, dans l’état indien du Kérala.

En 2022, démocratisons l’orthographe !

L’orthographe du français est très compliquée et le nombre d’heures consacrées à son apprentissage est en baisse. Comment résoudre ce problème ? Dans une tribune du journal Libération intitulée « En 2022, démocratisons l’orthographe ! », Christophe Benzitoun, maître de conférences en linguistique française à l’université de Lorraine, propose une solution a priori radicale : accepter une plus grande tolérance en acceptant différentes petites variantes d’un même mot à l’écrit, de la même manière que l’on accepte différentes petites variantes de prononciations d’un même mot à l’oral sans que ça ne nuise à la compréhension. De manière vertueuse, une telle tolérance évoluerait probablement vers une écriture plus phonémique et éviterait également l’ossification de l’orthographe en lui permettant aussi d’évoluer en même temps que la langue évolue. En y réfléchissant, c’est finalement déjà une chose qui est amorcée sur le Wiktionnaire qui s’attache à documenter les variantes orthographiques majeures utilisées pour chaque mot.
— une chronique par Marxav


À voir ou écouter

Quelques émissions audio ou vidéo sur la lexicographie, la linguistique et la langue française sorties ou découvertes ce mois-ci.

  • Deux jeunes expliquent les termes techniques du ping pong.

Dictionnaire du mois

Collectif, Dictionnaire topographique de la France, Comité des travaux historiques et scientifiques, 1859 - en ligne.

Débutée il y a plus d’un siècle et demi et encore en construction, cette documentation sur les lieux de France est la plus grosse source d’information disponible à ce jour, et elle est maintenant librement consultable en ligne et réutilisable puisqu’elle est sous licence libre.

L’objectif initial était la rédaction d’un ouvrage par département français, et une trentaine ont pu être réalisés au fil des années. Ils comportent des indications sur les lieux, avec leurs noms historiques afin de faciliter le travail de recherche historique, et parfois entrés sous la forme de l’époque et non la forme contemporaine. Il est aussi topographique que toponymique, s’intéressant souvent aux noms en plus des développements historiques avec des informations administratives, historiques et culturelles. Bien que très régulier dans la forme d’un volume à l’autre, et encore plus avec la numérisation récente, il présente une couverture variable et des détails plus ou moins fournis, selon les personnes impliquées et l’époque où les travaux ont pu être menés.

Une grande table-ronde a réuni les acteurs de la version numérique qui a été mise à la disposition du public fin 2020. Elle rend compte du chantier colossal qu’a été cette large collecte d’informations, qui à ce jour ne couvre qu’un tiers du territoire français. D’autres ressources sont encore en cours d’intégration et viendront enrichir le site.

C’est une mine d’informations géographiques et historiques, qui vient en complément nécessaire au Glossaire des termes dialectaux permettant de trouver le sens d’un grand nombre de toponymes de la Nouvelle Carte de France qui avait été présenté dans les Actualités de mars 2017 et qui s’intéressait plutôt aux mots régionaux qui se retrouvaient dans les noms des lieux. Il reste à espérer que de tels travaux pour d’autres aires géographiques puissent être publiés librement à l’avenir et qu’ils soient aussi facile à utiliser que celui-ci.
— une chronique par Noé
Tigre.

Défilé en costumes des jaguars pour la Fête-Dieu à Suchiapa, sud du Mexique.

Toponymie populaire

Les dictionnaires ne décrivent pas tous les noms propres, mais ceux qui le font offrent une large place aux noms de lieux, avec bien sûr les pays, les divisions administratives majeures, les grandes villes, les lacs, rivières, montagnes, îles et autres espaces naturels dont les noms sont plus ou moins connus. Dans un dictionnaire imprimé, une sélection doit s’opérer et la couverture sera rarement exhaustive, même dans des ouvrages aussi conséquents que le Dictionnaire topographique de la France présenté ci-dessus.

Dans le Wiktionnaire, toutes les communes du monde sont amenées à être documentées, mais aussi le moindre cours d’eau, la moindre colline et jusqu’à la plus petite île déserte. Ces noms sont sur les cartes et gagnent de nouvelles informations dans le dictionnaire : prononciation, noms des habitants (que l’on appelle gentilé), variation graphique et typographique, histoire de la forme du mot (son référent restant bien souvent identique), traductions dans d’autres langues, illustration et sans doute d’autres informations selon les lieux.

Mais certains lieux sont plus taquins, et échappent parfois aux cartes et aux nomenclatures géographiques : les toponymes populaires. Ce sont des lieux, des coins, des secteurs, des espaces aux contours flous, des recouvrements variables avec les zones alentours, des endroits liés à des histoires souvent méconnues et dont l’usage est diversement connu. Parmi ces lieux populaires, les zones culturelles et les zones naturelles, issues d’anciennes provinces ou délimitées par des vallées, des plateaux, des montagnes ou des langues partagées. On peut mentionner notamment l’Acadie ou le Dauphiné et d’autres avaient été créés à l’occasion d’une collaboration hebdomadaire en mai 2020.

À plus petite échelle, les quartiers des villes sont souvent utilisés mais rarement identifiés clairement. Ils peuvent provenir d’anciennes communes fusionnées ou parfois de bâtiments remarquables : gares, usines, villas, églises, écoles. Dans certains cas, il y a toute une histoire derrière un nom de quartier, avec une identité et des valeurs qui s’y rattachent. Toute une information populaire qui n’apparait pas sur les cartes et rarement dans les encyclopédies ou dictionnaires. Mais ces informations peuvent être documentées dans le Wiktionnaire !

À l’occasion d’une proposition d’activité collective thématique sur la ville de Lyon, en janvier 2021 puis en janvier 2022, je me suis intéressé aux quartiers de Lyon jusqu’à atteindre 80 pages dans la liste !

Afin de les documenter, j’ai d’abord exploré les plus connus puis consultés des sites d’administrations, des journaux, des guides touristiques et des sites d’agences immobilières. J’ai aussi entendu certains noms dans des discussions et j’en ai même croisé sur Facebook, une fois intéressé par le sujet. J’ai ainsi pu affiner ma perception de la ville de Lyon, et aller vérifier sur place les traces restantes des activités passées, par exemple dans le quartier de La Mouche (où étaient fabriqués des bateaux-mouches !). Enfin, j’ai pu reproduire certaines de mes notes dans OpenStreetMap, site de cartographie collaborative. Ces noms vont ainsi dépasser leur notoriété toute locale et resteront documentés pour les générations à venir.

Ces toponymes populaires ne sont certainement pas à documenter en priorité dans le Wiktionnaire, mais ils font partie de la langue française et de la culture des francophones. De plus, ils constituent un contenu assez inédit dans le paysage dictionnairique, et je suis convaincu que le processus de documentation pourrait attirer un nouveau contributorat qui s’intéressera aux toponymes et aux espaces qui nous entourent. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur les quartiers de vos villes, les hameaux et lieu-dits autour des villages, les espaces flous qui vivent dans les mémoires populaires.
— une chronique par Noé

Les collaborations de la semaine de janvier

Ces suggestions, affichées sur la page d’accueil, ont été proposées par Noé et Lyokoï. Merci de leurs contributions aux personnes qui ont créé ces nouvelles entrées ! applau

Semaine 52 (27 décembre 2021 au 2 janvier 2022)

L’année 2021 s’achève et 2022 commence. Une cinquantaine de propositions hebdomadaires ont suscité l’ajout de nouvelles entrées, et autant de thèmes épars et parfois intrigants. Toutes les suggestions n’ont pas été créées, et vous pouvez encore aider grâce à la liste des thèmes hebdomadaires de l’année !

Semaine 01 (3 au 9 janvier 2022)

Photographie de feux d’artifice.
Et l’on vous souhaite une nouvelle année tout en couleur !
Pour cette semaine de fêtes, offrons-nous une explosion de couleur ! Il nous en manque encore à décrire, aidez-nous à rendre le monde plus joyeux : blanc crème, bleu de minuit, clarissimo, feu vif, gris de Payne, jaune auréolin, noir charbon, orange brûlé, orpin de Perse, rose thé, rouge d’alizarine, terre d’ombre, vert amande, violet d’évêque

Semaine 02 (10 au 16 janvier 2022)

Il existe de nombreux types de pronoms, comme les pronoms autonomes, disjoints, clitiques, conjoints, voire même les pronoms personnels atones !

Semaine 03 (17 au 23 janvier 2022)

La grille d’une pentode EL84.

Cette semaine, on s’en grille une petite ? Mais quelle grille ? Grille-marrons, grille de décodage, grille d’accords, grille modulaire, grille d’arrêt ou grille de mots croisés ?

Semaine 04 (24 au 30 janvier 2022)

Ils sont nombreux et se cachent çà et là dans notre alimentation, permettant de la conserver, de la colorer ou simplement de l’améliorer ? Je parle des additifs alimentaires, en voici quelques-uns qui manquent : l’oxystéarine, la gomme tara, la flavoxanthine, le sorbate de calcium, l’acide érythorbique ou l’hydroxypropylcellulose.

Semaine 05 (31 janvier au 6 février 2022)

Une semaine qui va faire du bruit ! Des onomatopées qui sont utilisées comme interjections : froutch, oupla, outch, pfou, scroutch !

Semaines suivantes

En février : des adverbes, des pommes, des lacs et des apocopes !
Lions.

Sculpture en mosaïculture des Neufs Lions à Gatineau, réalisé dans le cadre de Mosaïcanada 150.