banane

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Banane, banané

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du portugais banana, lui-même issu du bantou de Guinée.

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
banane bananes
\ba.nan\
Bananes vertes sur un bananier. (1)

banane \ba.nan\ féminin

  1. (Botanique) Fruit comestible du bananier de forme allongée, d’abord vert puis jaune ponctué de taches noires à maturité, à chair farineuse.
    • Et le Progrès vint, qui l’obligea à mettre dans son étalage des artichauts et des aubergines de France, des pommes étrangères, […] des bananes, des noix aux formes insolites, des « grappes fruits » et des mangues… (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 8 de l’éd. de 1921)
    • Le fait que 82% de la production totale des bananes et 98% des bananes plantain soient consommées dans les cent vingt pays producteurs, souvent à moins de 100 kilomètres du lieu de production, est un indicateur de l'importance majeure en matière de sécurité alimentaire. (Alistair Smith, La saga de la banane: vers des filières durables et équitables, Editions Charles Léopold Mayeur, 2010, p. 38)
  2. Sacoche fixée à une ceinture et portée sur le ventre.
    • Plus petite que la banane et extra-plate (comme une grosse ceinture), cette sacoche est bien connue des voyageurs car elle permet de garder les documents importants et l'argent à l'abri sous ses vêtements. (Anick-Marie Bouchard, ‎Guillaume Charroin, ‎Nans Thomassey, La Bible du Grand voyageur - Faire son sac, 2013, p.23)
  3. (Coiffure) Coupe de cheveux que portaient les premiers rockers.
    • Tu as pourtant l'air d'un gars costaud, un gars à qui on ne la fait pas, avec ton blouson, tes santiags et ta banane. Un vrai rocker... (Didier Kiefer, Le Cri du baby-foot au fond du sous-marin, Éditions Publibook, 2010, p.74)
  4. (Familier) Nigaud, personne ayant une pensée naïve ou idiote.
    • Quand elle eut séché ses larmes et ravalé sa morve, Langer, un temps silencieux, éructa d'un tonitruant :
      — Tu m'as cru, hé ! banane ?
      (Didier Ehretsmann, Les Lions Comiques, Editions Publibook, 2007, p. 189)
    • Avec son maillot de bain Zara marron foncé, Mme Zlotorynski ressemblait tout à fait à un canard rôti lentement, et j'étais une sacrée banane de ne pas avoir quitté New York vingt ans plus tôt pour venir m'installer à Miami. (Graham Masterton, Manitou, vol.5 : Peur aveugle, éd. Milady, traduit de l'anglais (G-B) par François Truchaud, 2012, chap. 4)
  5. (Régionalisme) (Éducation) Mauvaise note.
    • Depuis peu, Jean-François est « en conflit ouvert » avec son père qu'il décrit comme intransigeant, ne manifestant jamais ses émotions, lui interdisant « tout ». […]. « Il suffit que j'obtienne un truc avec ma mère, par exemple sortir avec des copains, pour que mon père s'y oppose si j'ai eu récemment une banane à un devoir. » (Xavier Pommereau, L'adolescent suicidaire, 3e éd., Dunod, 2013, p. 159)
    • Le gamin s'est pris une banane à l'interro. Du coup, les parents ont le banana spleen. (Patrice Romain, Recto Verso, les parents parlent des enseignants, les enseignants parlent des parents, éd. Michel Lafon, 2015, chap. 11)
  6. (Argot des Gadz’Arts) Oreille.
    • Même votre humour a deux balles, ne peut entamer l'âme, les valeurs et le code de conduite qui existent depuis le long et difficile transfert de Liancourt à Chalons-sur-Marne, Maaaarrrrnnnneee, ça se gueule dans vos bananes d'abrutis inconscients. (Kagg, Il n'y a que Chalon's qui pine...., dans Discussion:Gadzarts, sur le site dÉsencyclopédie (http:/desencyclopedie.wikia.com), 29 janvier 2016)
  7. Sourire.
    • Vous ne devriez pas vous en plaindre, commente l’interlocuteur de Mishima, car les affaires on l’air de drôlement tourner ici…, poursuit-il en regardant autour de lui des quantités de clients qui pénètrent dans le Magasin des Suicides, la banane aux lèvres. (Jean Teulé, Le Magasin des suicides, 2007. Julliard, p. 144.)
  8. (Vulgaire) Sexe de l'homme ; pénis.
    • Rien que d'y penser cela me soulevait l'estomac, j'imaginais les nuits de Chine auprès de lui, en train de tripoter sa banane flasque et récalcitrante pour qu'elle se levât, enfin, au chant du coq […]. (Jacqueline Aria, L'île de Zaïmouna, Editions L'Harmattan, 2004, p. 17)
    • Angel accélère les mouvements de concombre et lèche les abricots de Julien en même temps, puis lui suce la banane. (Matthieu1981, Julien au Mexique (2) : Plaisirs naturels, sur le site Gai-Eros (www.gai-eros.org), le 22/01/2013)
  9. (Argot militaire) Décoration[1].
    • Par banane, les militaires, les « poilus », désignèrent les décorations, notamment la médaille militaire. Dans l'infanterie de marine, le terme qualifia principalement différentes médailles coloniales. […]. Puis banane fut employé pour n'importe quelle médaille, croix, décoration... (Jean-Pierre Colignon, Petit abécédaire de la grande guerre: Ces mots qui racontent l'histoire, Le Courrier du Livre, 2015)
    • Que de bananes sur ma poitrine à l'heure du bilan et des décorations, ! Si je n'ai pas la croix de guerre, je ferai un caprice ! (Pierre Peytavin, Messaouda, Éditions Edilivre, 2014)
    • Comme Risso et Albert, je reçois également la Légion d'honneur et la croix de guerre.
      — Les bananes, ici, ça pleut comme à Douala ! lance Albert à la cantonade.
      — A ce rythme-là, on va pas tarder à rattraper les généraux soviétiques, dis-je en prenant une coupe de champagne.
      (Roland de la Poype, avec la collaboration de ‎Jean-Charles Stasi, L'épopée du Normandie-Niémen, Perrin, 2007)

Synonymes[modifier]

nigaud

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

banane \ba.nan\ masculin

  1. Couleur vert bruni profond. #D1B606
    • Certains auteurs, dont Melzer, signalent la teinte banane, un peu comme chez Turci, que peut prendre l'intérieur du pied de ces russules ; nous avons aussi constaté ce fait, […]. (Miscellanea mycologica, 1997, n° 51 à 61, p. 30)
    • Depuis une dizaine d'années, à mesure que je les reçois par la poste, j'ai pour habitude de compiler les lettres de refus des maisons d'édition dans un élégant classeur couleur banane. (Fabrice Lehman, La pétulante ascension de Benjamin Fabre, éd. J.-C. Lattès, 2014)

Adjectif[modifier]

Invariable
banane
\ba.nan\

banane \ba.nan\ invariable

  1. De couleur banane, d'un vert bruni profond. #D1B606

Synonymes[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe bananer
Indicatif Présent je me banane
il/elle/on se banane
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je me banane
qu’il/elle/on se banane
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
banane-toi

banane \ba.nan\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de bananer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de bananer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de bananer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de bananer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de bananer.

Prononciation[modifier]

  • France : écouter « banane [ba.nan] »

Références[modifier]

Voir aussi[modifier]

Albanais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

banane \ba.ˈna.ne\ féminin (pluriel identique)

  1. Banane.

Italien[modifier]

Forme de nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
banana
\ba.ˈna.na\
banane
\ba.ˈna.ne\

banane \ba.ˈna.na\ féminin

  1. Pluriel de banana.

Slovène[modifier]

Forme de nom commun[modifier]

banane \Prononciation ?\ féminin

  1. Génitif singulier de banana.
  2. Nominatif pluriel de banana.
  3. Accusatif pluriel de banana.