foncer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De fons, ancienne forme de fond, fonds.
Le sens de « courir vers, charger », est proprement une variante de fondre sur, d’après foncer (« mettre un fond ») et des expressions comme « y aller à fond ».

Verbe[modifier]

foncer \fɔ̃.se\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Garnir d’un fond.
    • J’ai fait foncer dix tonneaux à neuf.
  2. (Cuisine) Garnir de pâte un moule ou une plaque à gâteau.
    • Piquez votre foie de veau de gros lard assaisonné; foncez une braisière de bardes de lard; mettez-y le foie avec des carottes, un bouquet garni, des oignons, […]. (Alexandre Dumas, Grand dictionnaire de cuisine, Paris : Alphonse Lemerre, 1873, page 565)
    • Charlotte au café à la Vierge.
      Foncez un moule à charlotte avec des biscuits à la cuiller, ou mieux poussez à la poche : […].
      (Édouard Hélouis, Les royal-diners : guide du gourmet, contenant des menus pour chaque saison, avec la manière de les préparer et des conseils sur le service de la table, Paris : chez Charles Noblet, 1878, p. 288)
  3. Creuser verticalement.
    • Foncer un puits.
  4. (Figuré) Charger de couleur de manière à rendre plus sombre.
    • La saison fonçait les feuillages, touchait d’or les prés, carminait çà et là une branche. (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)


foncer intransitif

  1. Charger à fond, se précipiter sur, fondre sur.
    • Le sanglier fonça sur les chiens.
    • La cavalerie fonça sur la ligne ennemie.
  2. (Par extension) (Familier) Aller très vite, se dépêcher.
    • Vas-y fonce !
    • Foncer à cent [kilomètres] à l’heure.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]